Société › Société

Sécurité routière au Cameroun: Les bons points de la prévention

Le ministère des transports a organisé hier mardi 29 décembre 2009 une conférence de presse de mi-parcours

Depuis le 15 décembre dernier, le déploiement des équipes de prévention routière est effectif dans toutes les 10 régions du pays et les activités programmées se déroulent normalement, avec l’appui des autorités administratives, des forces de l’ordre et le concours des médias.
Oumarou Méfire, le Secrétaire d’Etat aux transports

C’est par ces mots que le Secrétaire d’Etat aux transports a débuté sa conférence de presse hier au sein de son département ministériel. Une conférence qui portait sur l’évaluation à mi-parcours de la campagne spéciale de prévention routière pour la fin d’année 2009 et le début de l’année 2010. La période actuelle est très souvent considérée comme celle de tous les dangers sur les routes du Cameroun. Les déplacements occasionnés par les fêtes de fin d’année et les départs en congé de fin de premier trimestre pour les élèves entrainent une augmentation du trafic sur les axes routiers et avec une multiplication de risques d’accident de la circulation.

Neuf cas d’accidents mortels ayant fait 13 morts et 11 blessés au total. Celui survenu à l’entrée d’Edéa avec 4 morts est le plus meurtrier. Celui de Moutourwa dans l’Extrême Nord qui a coûté la vie à deux religieux. Les autres sont essentiellement des accidents de motos.
Oumarou Méfire, le Secrétaire d’Etat aux transports

Il relève aussi, que ce nombre de victimes enregistrées, reste en deçà de celui de la même période au cours de la campagne 2008. A ce stade, 55 morts des suites d’accidents avaient été déjà été enregistrés pour le mois de décembre. Oumarou Méfire confie aussi à la presse, que plusieurs sanctions ont été prises à l’encontre de certaines agences de transports et de certains chauffeurs. 50 voitures ont été retirées de la circulation pour non-conformité technique, autant de permis retirés à certains conducteurs, et de nombreux véhicules en surcharge ont connu des réductions de surplus de passagers, apprend-on du secrétaire d’Etat. Au ministère des Transports, on continue à expliquer que la sensibilisation reste le meilleur moyen de prévention. De nombreux experts estiment que ces campagnes devraient faire partie des activités normales du ministère. A ce jour, les statistiques sur les accidents de circulations et leurs différentes causes ne sont pas connus. Et il n’existe pas de plan directeur de sécurisation routière à long ou à moyen terme. La présente campagne va durer jusqu’au 15 janvier 2010.


ecoles.ac-rouen.fr)/n

Vos paris sportifs can 2019
1xbet
Zapping CAN 2019
À LA UNE
Sondage

Un candidat de l'opposition a-t-il une chance de gagner la présidentielle 2018 au Cameroun?

View Results

Loading ... Loading ...
Retour en haut
error: Contenu protégé