Société › Société

Semaine du protestantisme, les manifestations de la 14e édition ont été lancées à Ngaoundéré

Elle s’achève ce dimanche 31 octobre par un culte de clôture qui aura lieu au stade omnisports de Douala

L’évangile au service des peuples, contributions des Eglises protestantes au développement spirituel et socioculturel du Cameroun, c’est le thème qui sous-tend les manifestations de la 14e édition de la semaine du protestantisme au Cameroun. Il n’y avait pas meilleur thème que celui là, surtout en cette année de célébration du cinquantenaire de l’indépendance et de la réunification du Cameroun. Plus qu’un thème, il s’agit d’une invite des protestants camerounais à participer à la vie de leur nation. A travers ce thème, il s’agit également de la recentralisation de l’une des missions assignées aux Eglises qui ne doivent pas perdre de vue qu’elles évoluent dans une société aux exigences multiformes. La mission première de toutes les Eglises chrétiennes étant de proclamer l’Evangile du salut en Jésus-Christ et de prendre soin du peuple de Dieu tant sur le plan spirituel, moral, intellectuel et même physique. La plupart des Eglises chrétiennes membres du Conseil des Eglises Protestantes du Cameroun (CEPCA) ont bien compris cette recommandation du Seigneur et ont développé dès le début de leur travail missionnaire au Cameroun une évangélisation qui vise la prendre en compte les besoins tant spirituels que physiques des peuples à évangéliser.

La création des structures telles que les écoles, les centres de santé et de formation sur l’ensemble du territoire national participe de cette volonté des protestants de ne pas séparer les besoins spirituels des besoins physiques des personnes à évangéliser. Un flash back sur les réalisations du Cameroun moderne permet d’ailleurs de constater avec fierté qu’il était légitime que le travail accompli par les Eglises protestantes dans des domaines aussi variés que ceux de l’éducation, de la santé et du développement socioéconomiques des populations camerounaises compte parmi les réalisations les plus importantes.

Continuant l’ uvre commencée par les sociétés missionnaires fondatrices, les Eglises protestantes membres du CEPCA se veulent porteuses de l’Evangile libérateur de Jésus-Christ, facteur de libération d’hommes et de femmes résolument engagés à travailler en faveur de la justice et de la paix, gages d’un développement socioculturel durable au Cameroun. La pertinence des solutions que proposent les Eglises membres du CEPCA pour le développement spirituel et socioculturel des camerounais dépendra dans une large mesure de la capacité d’intégration d’éléments positifs de la culture camerounaise. Car il est question pour les protestants du Cameroun aujourd’hui d’éviter de remettre en place ce qui a été élaboré ailleurs dans un contexte qui n’est pas le nôtre. En d’autres termes, la contribution des Eglises protestantes à la formation d’un nouveau type d’hommes et de femmes prêts à être mobilisés pour le développement tous azimuts du Cameroun ne peut se faire que par la prédication de l’évangile libérateur de Jésus-Christ.

Image d’illustration
journalducameroun.com)/n
À LA UNE
Sondage

Un candidat de l'opposition a-t-il une chance de gagner la présidentielle 2018 au Cameroun?

View Results

Loading ... Loading ...
Retour en haut