Politique › Institutionnel

Sénatoriales: chaude bataille entre les barons du RDPC dans le Nord

La commission nationale d’investiture doit donner ce mercredi son onction aux listes retenues pour les élections sénatoriales avec quatre listes en piste

La bataille pour le contrôle politique de la Bénoué faite rage. C’est en tout cas ce qu’on aura constaté à l’issue de la mission conduite dans la région du Nord par l’homme d’affaire James Onobiono au nom du Comité Central du RDPC dans le cadre des prochaines élections sénatoriales au Cameroun. C’était le branlebas général à la permanence du parti sise au quartier Foulbéré ou encore dans les couloirs des hôtels qu’occupaient ces hauts commis du parti de la flamme ardente. Ici, James Onobiono a été au centre de la bataille entre pro Marafa et anti Marafa qui tous voient à travers les sénatoriales un nouveau terrain d’affrontement. Une situation qui fait remarquer à un haut cadre nordiste du parti que « le démon de la division semble confortablement élu domicile au sein du Rdpc ». Quatre listes ont finalement été retenu et attendant l’onction suprême du Comité Central du parti. Il s’agit de celle conduite par Youssoufa Daoua, Saliou Muller, Aissatou Kangue ou encore Hamidou Maurice.
Youssoufa Daoua que beaucoup surnomment déjà à Garoua « Sénateur », est un vieux singe pour qui la grimace politique n’a plus de secret. Maire de Graoua Ier, ce dernier est très souvent qualifier de pro Marafa par ces adversaires politiques.

Saliou Muller quant à lui, après avoir perdu la bataille pour le contrôle de la Mairie de Garoua 2ème lors de l’élection municipale en 2007, on pensait alors qu’il avait tiré sa révérence de la vie politique. Il revient dans l’arène politique à la faveur des sénatoriales avec une liste qui regroupe les forces politiques des quatre départements de la région du Nord. Aïssatou Kangue épouse Djoubairou est la seul dame qui conduit dans cette course au Sénat. Afin de mettre les chances de son côté, elle s’est alliée à Yedi Armand, un poids lourd du RDPC dans l’arrondissement de Bibémi. Hamidou Maurice fait office de favori parmi ce quatuor de têtes de liste car des sources bien introduites murmurent qu’il a le soutien du très puissant lamido de Rey Bouba et Yaou Aïssatou. L’ex secrétaire d’Etat aux affaires foncières et des domaines est très actif au sein du parti et il était déjà perçu par beaucoup comme le nouveau porte flambeau du RDPC dans la région du Nord après l’arrestation de Marafa Hamidou Yaya. Un leadership qu’il pourrait bien incarner s’il arrive qu’il soit élu sénateur. Quelle liste recevra l’onction suprême de la Commission Centrale que préside ce mercredi 13 mars 2013 Paul Biya à Yaoundé ? Mystère et boule de gomme dans un landernau politique où les alliances se nouent et se dénouent.

Garoua, permanence du parti RDPC le 18 juillet 2012
journalducameroun.com)/n
À LA UNE
Sondage

Un candidat de l'opposition a-t-il une chance de gagner la présidentielle 2018 au Cameroun?

View Results

Loading ... Loading ...
Retour en haut