Politique › Institutionnel

Sénatoriales: La commission nationale de recensement des votes en conclave

Présidée par le magistrat hors échelle Clément Atangana, elle a débuté ses travaux mercredi 17 avril 2013 à la bibliothèque de la Cour suprême

Les membres de la Commission nationale de recensement général des votes (Cnrgv) étaient en conclave hier mercredi 17 avril 2013 à la bibliothèque de la Cour suprême située au centre administratif de Yaoundé. C’était pour le début de leurs travaux dans le cadre de la suite du processus de la mise en place du premier Sénat de l’histoire du Cameroun. Clément Atangana, Magistrat hors hiérarchie, par ailleurs Président de la Chambre administrative de la Cour suprême et les 16 autres membres de la Commission, dont les représentants des quatre partis politiques ayant pris part au scrutin du 14 avril, ont commencé l’examen des procès-verbaux provenant des Commissions régionales de supervision.

Cette commission nationale de recensement des votes a au total cinq jours, donc jusqu’à dimanche prochain, pour transmettre son procès-verbal au Conseil constitutionnel. Ont représenté les partis politiques concernés par cette élection Amadou Mongwat pour le compte de l’UDC, Joseph Mbah Ndam Njang pour le SDF, Pierre Flambeau Ngayap pour l’UNDP et Ibrahim Talba Malla pour le RDPC. Les ministres Laurent Esso et Réné Sadi respectivement de la Justice et Garde des Sceaux et de l’Administration territoriale et de la décentralisation étaient également présents. Il sera donc question pour cette commission de revisiter les procès-verbaux collectés par les démembrements de l’organe en charge de l’organisation afin de présenter des documents fiables. La fin du processus sera la proclamation des résultats définitifs par la Cour suprême agissant comme Conseil constitutionnel.

La commission nationale de recensement des votes s’est réunie

africapresse.com)/n

À LA UNE
Retour en haut