› International

Sénégal: Abdoulaye Wade nomme un ministre chargé des élections

Cheikh Guèye, inspecteur général d’Etat, était jusqu’à lors à la tête de la direction générale des élections

Le président sénégalais Abdoulaye Wade a nommé hier lundi 25 juillet un ministre chargé des élections, fonctions jusqu’alors assumées par le ministre de l’Intérieur Ousmane Ngom dont l’opposition réclamait la démission à l’approche de la présidentielle de 2012, selon un communiqué officiel. Il y a un nouveau membre dans le gouvernement. Cheikh Guèye, inspecteur général d’Etat, précédemment directeur général des élections, a été nommé ministre chargé des élections. Le reste du gouvernement est sans changement, indique ce bref communiqué lu dans la soirée par la télévision publique.

Selon ses services, Cheikh Guèye était à la tête de la direction générale des élections (DGE) depuis sa création, en 1998 sous la présidence d’Abdou Diouf, qui l’a placée sous la tutelle du ministère de l’Intérieur. Jusqu’à hier lundi, c’est ce ministère qui était chargé d’organiser les élections sous la supervision de la Commission électorale nationale autonome (Céna, créée en 2005 en remplacement de l’Observatoire national des élections, Onel). La DGE était jusqu’à lundi 25 juillet placé sous la tutelle du ministère de l’Intérieur et a organisé neuf élections et un référendum soit dix consultations. À la tête de la DGE, Cheikh Guèye a conduit la grande réforme qui a abouti au nouveau fichier électoral avec plus de cinq millions d’inscrits sur 12 millions de Sénégalais, affirment encore ses services. Il serait par ailleurs membre d’un réseau d’observateurs électoraux francophones et est un expert électoral pour plusieurs organisations internationales dont l’Union africaine et l’Organisation des Nations unies.

Lors d’un meeting samedi dernier, le président sénégalais, Abdoulaye Wade, avait implicitement reconnu que la supervision du scrutin par Ousmane Ngom posait problème : c’est un militant, avait-il déclaré. Il avait ensuite affirmé qu’il allait maintenir Ousmane Ngom, en dépit des demandes de démission exprimées par l’opposition, mais je vais lui enlever l’organisation des élections avait-il ajouté. Les réactions ne sont pas fait attendre. Dès lundi soir, l’opposition s’est dite insatisfaite par la nomination de Cheikh Guèye. La mouvance présidentielle salue la décision du chef de l’Etat. Nous souhaitions une personnalité neutre et nous n’avons pas été déçu en apprenant que le président de la République a nommé Cheikh Guèye ministre chargé des élections, déclare Mactar Guèye porte-parole de la Cap21.

Cheikh Guèye, ministre sénégalais chargé des élections
Dakaractu)/n


L’Info en continu
  • Cameroun
  • Afrique & Monde
Toute l’info en continu
À LA UNE


SondageSorry, there are no polls available at the moment.
Back top
error: Contenu protégé