PersonnalitĂ©s â€ș Diaspora

Senegal: nouvelle bavure de Rilke Ngongong, Camerounais arrĂȘtĂ© pour atteinte Ă  la sĂ»retĂ© de l’Etat

©Droits réservés

Rilke Ngongong  a rĂ©cemment Ă©tĂ© trouvĂ© en possession d’un tĂ©lĂ©phone portable dans sa cellule. Des enquĂȘtes sont menĂ©es depuis le 05 septembre pour dĂ©terminer l’origine du tĂ©lĂ©phone.

Alors qu’il croupit dans les cellules de la prison de Rebeuss depuis le mois de juin dernier, Rilke Ngongong vient de commettre une nouvelle bavure qui a conduit Ă  une mise Ă  pied de 20 jours. Il a Ă©tĂ© trouvĂ© en possession d’un tĂ©lĂ©phone portable le 05 septembre dernier.

Le dĂ©tenu a Ă©tĂ© extrait de sa prison ce mĂȘme jour et des enquĂȘtes sont ouvertes pour savoir d’oĂč vient ce tĂ©lĂ©phone portable ainsi que les diffĂ©rents contacts avec qui il aura Ă©tĂ© en communication.

Rilke Ngongong, de son vrai nom Rike Wilfrid d’Akleu Ngongang, a Ă©tĂ© arrĂȘtĂ© Ă  l’aĂ©roport LĂ©opold SĂ©dar Senghor Dakar le 25 juin dernier. Il avait dĂ©barquĂ© en possession d’une somme de 328 milliards de francs CFA et de quatre passeports – camerounais, français, ghanĂ©en et amĂ©ricaine –, a prĂ©tendu ĂȘtre entrĂ© au SĂ©nĂ©gal pour rencontrer un contact. Il se fera passer pour un proche de Karim Wade, le fils de l’ancien prĂ©sident sĂ©nĂ©galais, qu’il tentera de joindre sur Whatsapp sans succĂšs. A propos de la somme trouvĂ©e sur lui, Rilke Ngongong s’Ă©tait dĂ©fendu en soutenant qu’il s’agit de financements pour certains projets au SĂ©nĂ©gal.  Les policiers, eux, n’y voyaient qu’un moyen pour injecter du cash au SĂ©nĂ©gal, afin de financer des activitĂ©s dĂ©lictuelles contre le rĂ©gime.


Rike Wilfrid d’Akleu Ngongang est poursuivi pour atteinte Ă  la sĂ»retĂ© de l’Etat sĂ©nĂ©galais.

 

0 COMMENTAIRES

Pour poster votre commentaire, merci de remplir le formulaire

À LA UNE
Retour en haut