Personnalités › Jeunes talents

Serges Tatiefang: «Je veux jouer dans un championnat plus huppé que celui de la Lituanie»

Le milieu de terrain de Fk Banga Garg dai, véritable globe-trotter, affiche ses ambitions en jetant un regard sur l’équipe fanion du Cameroun

Vous êtes peu connu du grand public camerounais. Pouvez-vous présenter?
Je suis un footballeur camerounais de 24 ans (Né le 25 – 08 – 1987, Ndlr). J’évolue au sein de Fk BangaGarg dai. Une équipe de première division de Lituanie. Dans mon club je suis utilisé comme milieux défensif. Il peut aussi arriver que je dépanne en défense centrale.

Quel est votre parcours de footballeur ?
J’ai fait mes premiers pas dans le football avec l’équipe junior du Canon de Yaoundé en 2004. Deux ans plus tard, je signe mon premier contrat professionnel en Russie au Fc Ska Energy. N’ayant pas pu avoir de place de titulaire en équipe première, je suis prêté pour une saison au Fc Daugava, en 2008. Puis, je suis transféré à Estudiantes Tecos. Dans ce club mexicain, je passe deux saisons. Et depuis 2010, j’évolue en Lituanie.

Comment s’est passé votre adaptation à votre arrivée en Lituanie, pays où la saison hivernal est assez longue.
Mon adaptation n’a pas été facile. Puisque le climat, la culture et les mentalités sont très différents de ce que nous vivons au pays. Mais grâce a ma petite expérience et ma volonté, j’ai du cravacher pour m’imposer comme un titulaire indiscutable dans mon club en Lituanie. Ceci, malgré les difficultés de la langue. Heureusement pour moi, le langage du football est universel.

Est-ce qu’aujourd’hui tout se passe comme prévu ? Vous vivez votre rêve de footballeur.
Je ne dirais pas que tout se passe comme prévu . Bien que j’ai déjà accompli mon premier rêve, celui de devenir un footballeur professionnel, je dois continuer à progresser. Et ça passe par la signature d’un contrat dans un club et un championnat plus huppé que celui de la Lituanie.

Au plan personnel, quelles sont vos ambitions avec votre club?
Cette saison, nous avons connus un mauvais départ. L’équipe ayant été renouvelée à plus 50%, nous avons tardé à trouver la cohésion. Nous avions terminé au pied du podium. Nous visions la quatrième place, synonyme de qualification pour le tour préliminaire de l’Europa League. La saison prochaine, nous travaillerons davantage pour atteindre cet objectif.

Quel regard avez-vous sur l’équipe nationale du Cameroun?
J’ai un regard un peu plus particulier sur l’équipe nationale. Les Lions indomptables, c’est la fierté du peuple Camerounais. C’est la vitrine de tous footballeurs camerounais. C’est grâce aux prestations des Roger Milla, Samuel Eto’o, François Omam Biyik, Patrick Mboma et autres que nous sommes respectés à travers le monde. Les Lions, c’est notre carte d’identité à l’extérieure.

Etes-vous prêt à répondre aux convocations d’un sélectionneur du Cameroun?
C’est le rêve de tous footballeurs camerounais. Je sais que ce ne sera pas facile de venir bouger ceux qui sont déjà en sélection, mais je travaille tous les jours pour y arriver. Je sais qu’une fois que je jouerais dans un championnat plus médiatisé, je pourrais attirer vers moi le regard du staff technique. Le Cameroun, c’est mon pays. Si je suis appelé à défendre les couleurs du pays, ce ne serait que du pur bonheur.

Serges Tatiefang : «Je veux jouer dans un championnat plus huppé que celui de la Lituanie»

Zapping CAN 2019
À LA UNE
Sondage

Un candidat de l'opposition a-t-il une chance de gagner la présidentielle 2018 au Cameroun?

View Results

Loading ... Loading ...
Retour en haut
error: Contenu protégé