Société › Société

SOCAM: Ndedi Eyango aux commandes

L’artiste Ndedi Eyango a été élu, par acclamations dimanche aux premières heures, comme président du conseil d’administration de la Société camerounaise de l’art musical (SOCAM)

Lors d’une assemblée générale y dédiée et qui a débuté la veille à Yaoundé, il avait déjà au premier tour devancé l’un de ses principaux challengers Roméo Dika par 202 voix contre 121. Le second tour a vu les autres prétendants mais aussi une bonne partie des têtes d’affiche rallier sa liste. Roméo Dika, face à ce raz-de-marée, n’avait plus qu’ abdiquer et à féliciter le nouvel élu qui, par acclamations remplace à ce poste Odile Ngaska, limogée voici quelques mois pour malversations financières. Ndedi Eyango, musicien et producteur («Preya Music») a proposé dans sa profession de foi des réformes sur certaines dispositions de la loi 2000 organisant le corps de métier notamment celle se rapportant aux uvres de commande et aux exceptions aux droits d’auteur. Il compte mettre en place et renforcer les structures de production des uvres musicales, promouvoir le transfert de technologie à travers une maîtrise des nouveaux outils de promotion et de diffusion des musiques.

Ndedi Eyango compte aussi élaborer et faciliter la mise en uvre d’une politique sur le droit d’auteur dans la catégorie art musical, développer la connaissance du droit d’auteur auprès des acteurs de développement en vue de son intégration dans les politiques. Le nouveau patron des artistes musiciens du Cameroun veut également mettre en place un cadre d’appui à la promotion des productions, élaborer et proposer à la tutelle un cadre législatif favorable au développement des industries du secteur. Il ambitionne aussi de renforcer les outils de protection du droit d’auteur en modernisant, notamment, le réseau et les fichiers des ayants de la SOCAM, développer l’enseignement et la vulgarisation du droit d’auteur. Il souhaite en outre renforcer les capacités de la société en vue de la mise en uvre d’un programme national de développement du droit d’auteur. Ndedi Eyango, encore appelé «Le prince des montagnes», ambitionne de favoriser la mise en place d’un cadre juridique et institutionnel de lutte contre la piraterie. L’élection s’est déroulée en présence du Ministre des Arts et de la Culture Ama Tutu Muna et du Président de la Commission Permanente de Médiation et de Contrôle(CPMC), le Pr. Jean Calvin Aba’a Oyono, par ailleurs Président du Comité électoral au palais des Congrès de Yaoundé.

Ndédi Eyango, le nouveau PCA de la SOCAM
cultureebene.com)/n
À LA UNE
Sondage

Un candidat de l'opposition a-t-il une chance de gagner la présidentielle 2018 au Cameroun?

View Results

Loading ... Loading ...
Retour en haut