SantĂ© â€ș ActualitĂ©

La SociĂ©tĂ© camerounaise d’ophtalmologie organise son 24e congrĂšs en fĂ©vrier 2018

© Droits réservés

L’édition se tiendra sur le thĂšme « cataracte et ophtalmologie en stratĂ©gie avancĂ©e »

L’édition 2018 du congrĂšs de la SociĂ©tĂ© camerounaise d’ophtalmologie (SCO) se dĂ©roulera du 22 au 24 fĂ©vrier de l’annĂ©e prochaine sur le thĂšme « cataracte et ophtalmologie en stratĂ©gie avancĂ©e », a appris Journalducameroun.com auprĂšs de cette sociĂ©tĂ© savante.

D’aprĂšs les Ă©tudes hospitaliĂšres menĂ©es au Cameroun Ă  ce jour sur certains corps de mĂ©tiers, « les principales causes de malvoyance et de cĂ©citĂ© sont la cataracte dans la moitiĂ© des cas, l’onchocercose dans 20% des cas, les glaucomes dans 10 Ă  15 % des cas, le trachome, et les opacitĂ©s cornĂ©ennes », explique le Dr Danielle Beleho, ophtalmologue et secrĂ©taire gĂ©nĂ©rale de la SCO.

La sociĂ©tĂ© savante compte actuellement 105 ophtalmologistes parmi lesquels 11 sous-spĂ©cialistes. Le nombre de spĂ©cialistes exerçant sur le territoire serait en rĂ©alitĂ© plus important vu qu’il y en a qui ne « se sont pas encore dĂ©clarĂ©s Ă  la SCO ».


Au Cameroun, d’aprĂšs les estimations, « 80% environ de la population souffre de problĂšmes de vue », selon des indications fournies Ă  Journalducameroun.com par la SociĂ©tĂ© camerounaise d’ophtalmologie.

Un centre d’ophtalmologie de rĂ©fĂ©rence est fonctionnel dans le pays depuis 2016 : le complexe Magrabi Ico Cameroon Eye Institute, situĂ© Ă  Oback dans le dĂ©partement de la LĂ©kiĂ© (rĂ©gion du Centre). Mis en place par Africa Eye Foundation, le centre – premier du genre en Afrique centrale – a la vocation de former dans des sous-spĂ©cialitĂ©s de l’ophtalmologie et de fournir un niveau de service de qualitĂ© aux personnes souffrant de problĂšmes oculaires, afin que ces derniers n’aient plus toujours besoin d’aller Ă  l’étranger pour se faire soigner.

Au vu des besoins, le Cameroun bĂ©nĂ©ficie souvent de missions mĂ©dicales internationales dans le domaine comme la rĂ©cente mission Orbis, arrivĂ©e le 05 octobre dernier pour renforcer l’expertise des professionnels camerounais en soins oculaires Ă  travers un mois d’assistance technique et professionnelle.

0 COMMENTAIRES

Pour poster votre commentaire, merci de remplir le formulaire

À LA UNE
Retour en haut