Société › Société

Soirée réseautage: Quand la lutte contre la corruption s’invite aux débats

Entre divers échanges et exposés d’entreprise, les jeunes entrepreneurs se sont une fois de plus réunis cette semaine à Douala

La plupart des gens pour parvenir à leurs fins sont plus capables d’un grand effort que d’une longue persévérance disait la Bruyère, comme pour dire en substance que les échecs que l’on rencontre dans la vie servent à évoluer dans cette même vie. C’est en effet la principale leçon que l’on peut retenir de la 29ème édition des soirées de réseautage qui s’est tenue ce mardi 07 décembre à Douala. L’invité VIP de cette édition, Hervé Foka, chef d’une entreprise de location de voiture, a retracé à l’assistance son difficile parcours, un parcours marqué selon lui par de nombreux échecs mais chaque échec était l’occasion de me remettre en question, de trouver des voies et moyens pour m’en sortir. Et le résultat est visible aujourd’hui, il peut se permettre de prodiguer des conseils aux jeunes cadres et entrepreneurs, lesquels constituent la cible principale de cet événement.

Avant l’invité VIP, les partenaires ont eu droit à un exposé de Gabriel Ngole sur les dix règles d’or pour diminuer la corruption au Cameroun. Pour cet expert en comportement humain, au lieu de lutter contre la corruption, il faut plutôt instaurer la culture éthique. A ce propos, la première chose à faire serait d’apprendre aux camerounais à bien se sentir dans leur peau, à communiquer de façon positive avec autrui, d’apprendre aux managers et responsables d’administration publique à déléguer les pouvoirs à leurs collaborateurs pour éviter la concentration. En guise de transition entre ces deux interventions, les partenaires se sont prêtés au jeu des réseautages qui consiste en des minis échanges, le temps de nouer des contacts et de communiquer sur leurs produits. L’autre objectif de cette soirée est aussi de vendre, d’où les expositions qui y sont organisées à chaque édition.

De bonnes nouvelles pour 2011
Pour l’année 2011, l’agence Mountain Communication, l’initiatrice de ce concept affiche de grandes ambitions. La première serait que les soirées réseautages s’étendent dès l’année prochaine dans la capitale Yaoundé, le but étant de bâtir un vrai réseau national avec des jeunes actifs explique Yannick Tankeu, directeur général de l’agence. Aussi, ajoute t-il, tous les partenaires des soirées réseautages pourront prendre part à la prochaine édition de la foire Promote avec 20% de réduction sur les prix des stands et la possibilité de jumeler dans un même stand pour ceux qui le souhaitent. Une annonce qui a séduit les jeunes cadres présents, eux qui ne recherchent que des opportunités pouvant leur permettre d’agrandir leurs entreprises, voire leurs chiffres d’affaires.

La soirée réseautage
Journalducameroun.com)/n
À LA UNE
Sondage

Un candidat de l'opposition a-t-il une chance de gagner la présidentielle 2018 au Cameroun?

View Results

Loading ... Loading ...
Retour en haut