International › APA

Soixante millions de dollars de la Banque mondiale pour la Gambie

La Banque mondiale va mettre à la disposition de la Gambie 60 millions de dollars pour l’aider à relever son économie, au lendemain du départ de l’ancien président, Yahya Jammeh, parti en exil avec des millions de dollars retirés des caisses de l’Etat, a annoncé Mactar Diop.Selon le vice-président de la Banque mondiale pour l’Afrique qui s’exprimait mors lors d’une visite de travail à Banjul, 40 millions de dollars seront versés d’abord au gouvernement  du nouveau président Adama Barrow avant juin 2017, puis suivront peu de temps après 20 millions de dollars.

La nouvelle administration gambienne a hérité de plus de quarante milliards de dalasis de dette contractée par l’ancien gouvernement sous Jammeh. Ce dernier a été contraint à l’exil  en Guinée équatoriale, après avoir vainement contesté sa défaite à l’élection présidentielle du 1er décembre 2016.

La Gambie sous le président Barrow lutte pour restaurer la normalité dans tous les domaines d’importance sociale et économique, notamment la réforme des institutions étatiques et leur fonctionnement pour satisfaire les exigences des personnes qui l’ont porté au pouvoir.

En attendant, le pays a également renoué avec des organisations internationales, tel que le Commonwealth, et a renforcé ses liens de coopération avec de nombreux pays.



À LA UNE


SondageSorry, there are no polls available at the moment.
Retour en haut
error: Contenu protégé