Politique › Institutionnel

Sommet de la Cemac à Libreville, sans Paul Biya

Le président de la République du Cameroun a décidé de se faire représenter au sommet des chefs d’Etat de la Cemac, ouvert mardi dans la capitale gabonaise sur convocation d’Ali Bongo Ondimba

Le président camerounais ne prend part aux travaux de la session ordinaire du Sommet des chefs d’Etat de la Communauté économique des Etats de l’Afrique centrale (Cemac), ouvert ce mardi, 05 mai, à Libreville au Gabon. Paul Biya a décidé de se faire représenter au Sommet par le président du Conseil économique et social, M. Ayang Luc. C’est ce dernier qui a également été envoyé en Centrafrique lundi pour assister à l’ouverture du Forum national de Bangui, en lieu et place de Paul Biya.

Les chefs d’Etat des pays membres de la Cemac présents à Libreville ont prévu de discuter, entre autres points inscrits à l’ordre du jour : du fonctionnement de la Commission de la CEMAC avec sa délocalisation provisoire de Bangui à Libreville, du fait de l’insécurité en Centrafrique ; la feuille de route sur la libre circulation des personnes ; l’état des lieux du Programme économique régional (PER) adopté en janvier 2010 ; le dossier de la compagnie sous régionale Air CEMAC et la situation sécuritaire en République centrafricaine.

Le sommet des chefs d’Etat se tient sur convocation du président en exercice de la Cemac, le président de la République gabonaise, Ali Bongo Ondimba, après avoir connu plusieurs reports. Il a été renvoyé une demi-dizaine de fois après les rendez-vous manqués d’avril et décembre 2014 ainsi que les dates avancées en 2015 (07 et 08 janvier 2015; 02 mars 2015).

Les six pays membres de la CEMAC sont le Cameroun, la Centrafrique, le Congo, le Gabon, la Guinée Equatoriale et le Tchad.

Le président de la République du Gabon, Ali Bongo Ondimba (au centre), président en exercice de la Cemac
tchadinfos.com)/n


L’Info en continu
  • Cameroun
  • Afrique & Monde
Toute l’info en continu
À LA UNE


SondageSorry, there are no polls available at the moment.
Back top
error: Contenu protégé