› Eco et Business

Sommet du Commonwealth: Un honneur tout en fer pour le Cameroun

En partenariat avec l’entreprise britannique Afferro Minning, le Premier ministre a présidé une rencontre d’opportunités avec des investisseurs

Une cinquantaine d’investisseurs à l’écoute du Cameroun
Une cinquantaine d’investisseurs originaires des pays membres du Commonwealth (ayant en commun le partage de la langue anglaise), ont pris part jeudi 27 octobre 2011 à Perth en Australie, à un business breakfast (déjeuner d’affaire) offert par l’Agence de Promotion des Investissements du Cameroun (API) en partenariat avec des investisseurs britanniques (Afferro Mining) et en marge du sommet de cette organisation. Un évènement présidé par le premier ministre Yang Philémon qui représente à ce sommet, le président Paul Biya. Le premier ministre et les membres de sa délégation ont eu l’occasion de présenter le Cameroun, comme « une opportunité pour les nombreux investisseurs en quête de destinations rassurantes pour leurs futures activités ». Prenant la parole pour souhaiter la bienvenue, la Présidente du conseil d’administration de l’API, Dr Diane Acha Morfaw assistée du directeur général adjoint de cette structure, Donatus Boma, a félicité le groupe Afferro d’avoir choisi d’investir au Cameroun : « Bienvenue dans le plus beau jardin secret d’Afrique ! » leur a-t-elle lancé en anglais. Du côté d’Affero Minning on s’est aussi montré satisfait de l’initiative. Le patron exécutif du Groupe, Luis da Silva, a exprimé sa satisfaction pour le travail d’exploration entrepris par sa filiale camerounaise, CAMINEX installée à côte de Djoum dans la région du sud du Cameroun. Au passage une annonce : « Les 1,4 milliards de tonnes de fer déjà annoncés à Nkout ne représentent qu’un début, la vision d’Afferro au Cameroun étant de devenir une source de référence mondiale pour l’industrie de fer », a-t-il fait savoir. C’est vendredi 28 octobre qu’a débuté le sommet par une cérémonie présidée par la Reine d’Angleterre en Australie. Le Cameroun y est présent en sa qualité de membre.

Affero Minning est une entreprise britannique spécialisée dans les métiers de l’extraction minière. Elle détient au Cameroun un permis d’exploration dans plusieurs localités. Le 16 juin 2011, l’entreprise a revu à la hausse son évaluation sur la base des premiers forages effectués dans la région Nkout au sud du Cameroun. Selon des informations rapportés par des courtiers en finance britanniques, ces premiers forages auraient permis de mettre en évidence jusqu’à 1,42 milliards de tonnes de minerais donc 33% de fer brut. Les responsables d’Afferro font aujourd’hui savoir que d’autres travaux sont en cours, avec pour objectifs de mettre en évidence notamment jusqu’à 600 millions de tonnes supplémentaires. L’entreprise possède aussi des permis d’exploration dans les localités de Ngoa, Akonolinga et la grande vallée du Ntem où ses équipes de recherches ont récemment mis en évidence l’existence d’une cible potentiellement riche en matière magnétique. Peu d’informations ont filtré des échanges que le premier ministre Yang Philémon aura eu avec les dirigeants d’Affero Minning à Perth, tout comme avec les autres investisseurs. Mais selon des sources proches de la délégation camerounaise, l’initiative conjointe entre ces deux acteurs des secteurs public et privé, aura été appréciée par les participants. La faiblesse de son potentiel financier interne, pousse le Cameroun à intensifier la promotion des investissements étrangers. Le Sommet s’achève le 30 octobre prochain, le retour du chef du gouvernement et de sa délégation devrait permettre d’avoir plus d’informations.

Le premier ministre camerounais avec des investisseurs du Commonwealth et les responsables de l’API
Journalducameroun.com)/n


L’Info en continu
  • Cameroun
  • Afrique & Monde
Toute l’info en continu
À LA UNE


SondageSorry, there are no polls available at the moment.
Back top
error: Contenu protégé