Personnalités › Success Story

Sophy Aiida, l’étoile montante de l’Afro Pop!

Cette artiste d’origine camerounaise vient de mettre sur le marché discographique un single intitulé « Break it down ». C’est une fusion de pop et d’électro africaine

Sophy Aiida est une jeune artiste Franco-Camerounaise vivant entre Paris et New York principalement connue en tant qu’actrice et présentatrice. Très jeune elle se passionne pour l’art. Artiste aux multiples talents, sa passion pour la musique est son principal moteur. A l’âge de 2 ans, sa curiosité va la conduire sur les planches du théâtre et cultiver en elle un amour pour la scène. En 2008, Sophy s’installe à New-York pour concrétiser son rêve: devenir une artiste à part entière. Pleine d’ambition, Sophy s’investit pleinement dans ce nouveau challenge et suit des cours d’acting et de chant pour se perfectionner. En attendant son moment, Sophy s’adonne à une toute nouvelle activité: l’animation télé ! Son charisme et son talent lui permettent de se distinguer et de démarrer, très tôt, sa carrière de présentatrice entre les Etats-Unis et l’Afrique. Elle débute en tant qu’animatrice pour la radio Sunu Afrik à New York, cette première expérience marque le début d’une série de sollicitations pour présenter ou co-animer des cérémonies: Coupe du Monde de Football en 2010, Afrotainment Museke Awards en 2011, Nigerian Entertainment Awards en 2012.

Le 30 décembre 2012, elle présente à Abidjan la cérémonie des Kora Awards, l’évènement culturel panafricain, aux côtés de grandes figures du paysage audiovisuel panafricain tels que Robert Brazza et Yves Zogbo Junior. L’évènement télévisé est retransmis dans plusieurs pays d’Afrique, le continent découvre alors celle qui représente le nouveau visage de la jeunesse africaine. Egérie de l’enseigne américaine de cosmétiques AIDA COSMETICS, elle est également officiellement soutenue par le géant du make-up MAC, qui prend exclusivement en charge son look beauté au Nigéria. Sophy Aiida est par ailleurs l’ambassadrice AFRIQUE de la marque de téléphone japonaise NATIVE UNION. Après avoir exploré ses talents dans différents domaines artistiques, Sophy Aiida revient à ses premiers amours: la musique et la scène. Sophy aime associer des histoires aux mélodies qui lui parlent et c’est ainsi qu’elle enregistre son premier morceau à New York: «Break It Down»! Ecrit et composé par la jeune artiste, ce premier opus séduit tout le monde dès la première écoute. Son métissage culturel l’influence dans ses choix artistiques et cela se ressent dans sa musique. Inspirée par des artistes talentueux aux styles divers et variés comme Bob Marley, Rihanna, Angelique Kidjo, Miriam Makeba, Brenda Fassi et Wizkid. Sophy compte bien se faire sa place sur la scène internationale et devenir la figure féminine de l’Afro pop.

Sophy Aiida, l’étoile montante de l’Afro Pop
journalducameroun.com)/n

Princesse du cinéma Afro-Européen
C’est à l’âge de 2 ans que Sophy Aiida vit ses premières heures en tant qu’actrice au Cameroun. Elle poursuit son activité favorite en France puis en Floride. C’est aux Etats-Unis que la machine est lancée, Sophy apparaît dans plusieurs courts métrages américains. En 2010, deux ans après s’être installée à New York, Sophy se retrouve par hasard au casting d’un film Nollywoodien. Sans y être préparée la jeune demoiselle est invitée par le réalisateur du film à faire un monologue face à l’équipe de production. Le lendemain, Sophy est retenue pour incarner « Ify », l’un des rôles principaux du film «Unwanted Guest», sorti aux Etats-Unis et au Nigeria en 2012. Le film est nominé aux Africa Movie Academy Awards et lui vaut une nomination dans la catégorie «Meilleure actrice» au NAFCA (Nollywood and Africa Film Critics’ Awards). Le webzine Afrokanlife la présente d’ores et déjà comme la princesse de Nollywood! De retour à Paris, sa ville d’enfance, Sophy est de nouveau sous les projecteurs! Le 4 janvier 2013, la presse parisienne découvre en avant-première le film «Jeu de Couples ». Sophy y incarne le rôle principal, son premier rôle en français, celui d’une jeune femme fragile et amoureuse confrontée à l’infidélité de son compagnon. Le film, a déjà été sélectionné pour la 11ème édition du Festival International du film Ouidah et au Festival International du Film Panafricain de Cannes.

Une image du clip
journalducameroun.com)/n

Sophy Aiida dans le social

Après avoir participé à plusieurs projets caritatifs, auxquels elles dévouent leur temps, Sophy Aiida et Olivia Ngou décident de créer ensemble une association à but non lucratif, pour promouvoir le leadership et permettre à la jeune femme Africaine d’avoir accès à l’éducation. C’est ainsi que « The Nakande’s Project » (Le Projet Nakande) voit le jour en octobre 2009 à New York. Quelques mois plus tard, elles font leur premier geste vers ce continent, qui leur est cher, en organisant un arbre de Noël dans un orphelinat de Douala au Cameroun. Depuis 2009 deux séminaires ont été organisés au Cameroun: 50 filles scolarisées et venant de milieu difficiles ont été sélectionnées pour participer à des panels de discussion avec des professionnels de divers secteurs. Ces derniers racontent leurs parcours et les encouragent à se battre pour suivre leur vocation. Les participantes assistent également à des ateliers de sensibilisation aux maladies sexuellement transmissibles, le respect de soi, les finances. Au terme de ces travaux, les filles repartent avec des mentors pour certaines, d’autres avec des bourses scolaire, les meilleures avec un suivi complet pour réussir leurs études: préparation aux examens, scolarité prépayés…)

Sophy dans le clip
journalducameroun.com)/n


À LA UNE


SondageSorry, there are no polls available at the moment.
Back top
error: Contenu protégé