Culture › Musique

Sortie officielle du 4e album de Clarisse Wopso,  »El Présidenté »

L’album intitulé  »Voleur de Plaisir » a officiellement été présenté à la presse camerounaise

Arrivée au Cameroun en novembre dernier, l’artiste Clarisse Wopso a pris ses quartiers dans une suite à l’hôtel Blanco sis au quartier Ngousso à Yaoundé. A peine arrivée, Clarisse Wopso a eu un programme très surchargé par des concerts: le 07 décembre au Trocadero à Douala avec DJ Samy Dollard; le 27 décembre à Sangmélima avec Billy Show International; le 29 décembre à l’hôtel Hilton de Yaoundé avec Nadine Patricia Mengue et Folly Dirane à la Marmite du Boulevard; le dimanche 08 janvier à Yaoundé avec Renel Kock, etc. Et depuis lors, elle écume les médias (chaînes de télévision et de radio) pour la présentation de son nouvel opus qui a officiellement été présenté à la presse, puis déposé à la maison MC POP Music. Il s’agit de deux coffrets, dont un CD de douze (12) titres et un DVD de sept (07) clips vidéo que les mélomanes peuvent acquérir respectivement au prix de 2500 et 3 000 francs CFA. Initialement prévue pour le mois de décembre dernier, la sortie du 4e album de Clarisse Wopso a subi une légère modification, ce qui a causé un léger retard dans le pressage. L’album avait été modifié et c’est pour cela que le pressage avait retardé. Parce que j’avais ajouté les titres  »El Présidenté » et  »règlement de compte ». C’est pour cela qu’on a maintenant 12 titres au lieu de 10 comme annoncé. L’album comporte 12 titres, mais c’est surtout le titre  »voleur de plaisir » qui fait des ravages dans les médias. Ça passe à la CRTV et dans toutes les télévisions du Cameroun. Dans les rues et les quartiers, tous les enfants chantent déjà le titre  »Voleur de Plaisir », confie-t-elle.

Selon ses déclarations, le titre  »Voleur de Plaisir » est un cri de c ur contre ces hommes qui profitent des femmes: Voler ma jeunesse, voler mon temps, voler ma beauté, voler l’argent, tu ne peux pas me finir, je suis née avec ma force wopsoliséé oh yes! comme le dit si bien ce refrain que tous les fans de la «wopsologie» reprennent déjà en ch ur. Pour exprimer sa rage contre ces voleurs de plaisir qui ont abusé d’elle, elle n’a pas trouvé meilleur moyen que le rap de la 4e plage de son CD pour le faire: Depuis quand les femmes entretiennent les hommes? Les hommes d’aujourd’hui profitent des femmes. C’est le monde à l’envers j’en ai marre gigolo oooh!. Dans un autre titre, elle se demande. Pourquoi tous les hommes veulent même me tuer à cause du cosmos que Dieu m’a donné?. Comme elle le dit elle-même, elle pète la forme, elle est débordante d’énergie. Enceinte de son nouveau mari, l’italien Mucho depuis quelques mois, on ignore encore la date probable de la venue au monde du fruit de ses entrailles.

Appelez-moi  »Présidenté »
Jusque là connue sous le nom de Clarisse Wopso, ses fans doivent une fois de plus s’habituer à un nouveau surnom.  »El présidente ». Je me sens présidente dans ma peau, dans mon sang, dans ce que je suis réellement. En ce moment ci je suis présidente parce que j’ai cette force, j’ai cette gloire, j’ai cette joie, j’ai ce pouvoir, j’ai cette élévation spirituelle qui me fait ressentir en moi une présidente parce que j’ai vaincu mes adversaires, j’ai vaincu mes ennemis. J’ai vaincu les jaloux, j’ai vaincu les voleurs de plaisir, j’ai vaincu tous ces gens qui ont voulu me renverser par rapport à mon succès. Parce que quand j’ai sorti  »Sangmelima », le Seigneur m’a mise tout de suite à la haute dimension. Donc j’ai frappé très fort. Maintenant Dieu m’a mise en haut. J’arrive aussi à Venise en Italie, tout le monde dit, « tu es fortes, tu as les nerfs solides. Avec tout le combat que tu as livré, tu es encore intacte. El Présidenté tu es vraiment la présidente. D’autres disaient Princesse mais c’est El Présidenté qui a dominé. Qui sait, peut-être un jour je vais gouverner parce que quand tu crées une mode et que tout le monde copie, c’est que tu es la locomotive. Locomotive veut dire gouverner, gouverner veut dire Présidente.


Journalducameroun.com)/n

Le moins que l’on puisse dire c’est que la fantasque artiste camerounaise Clarisse la bombe fait un matraquage qui ne dit pas son nom. Sur Internet, son clip voleur de plaisir posté sur Youtube il y a environ deux mois seulement enregistre déjà un record de plus de 20 000 vues. Un clip qui s’ouvre sur un hélico la transportant et dans lequel l’artiste met en valeur des centaines de tenue  »wopso » comme elle en a le secret, les bottes de Jésus, Les bottes de Wopso, Les bottes qui jouent au ballon comme Eto’o Fils, les limousines etc. Tous les Camerounais sont fiers de voir une artiste qu’on avait humilié et se relancer de cette manière, avoue-telle. 2012 c’est mon année. Je suis revenue en force avec une énergie débordante, ne cesse-t-elle de clamer. Bon vent!


Journalducameroun.com)/n


À LA UNE


SondageSorry, there are no polls available at the moment.
Retour en haut
error: Contenu protégé