› International

Soudan du Sud: Le pays de Salva Kiir désormais membre de L’Union Africaine

Le drapeau du pays a été hissé au siège de l’U.A en présence de Salva Kiir et Jean Ping

C’est avec grand plaisir que je déclare officiellement la République du Soudan du Sud, le 54ème membre de l’Union africaine. Je suis honoré d’accueillir le Sud Soudan au sein de l’UA et de hisser son drapeau parmi ceux des pays frères membres de l’organisation panafricaine c’est en ses termes que Jean Ping, président de la commission de l’UA a traduit ses sentiments au « nouveau-né ». La cérémonie avait pour cadre le siège de la commission de l’UA à Addis-Abeba (Ethiopie) et était placée sous le haut patronage du chef de l’Etat sud soudanais, Salva Kiir Mayardit, et de Jean Ping. Des Soudanais du Sud étaient venus assister à l’évènement tirés à quatre épingles, costumes trois pièces et robes traditionnelles colorées. Dès le début, l’émotion explose en youyous et chants. Les tribunes de l’assemblée de l’union africaine étaient bondées. Pourtant les tensions entre les deux Soudan sont encore vivaces comme en ont témoigné les violences d’Abyei et du Sud-Kordofan. Mais dans l’enceinte de l’Union africaine ce lundi 15 août, les soudanais du sud ne voulaient pas y penser et préféraient faire la fête. Jean Ping a relevé toutefois les nombreuses questions restant en suspens entre le Nord et le Sud Soudan. En effet, les deux camps ne sont pas encore parvenus à un accord sur leurs différends concernant la région controversée d’Abyei. Nous avons besoin de l’appui des pays membres de l’UA, étant donné que nous sommes un Etat qui vient de naître, a affirmé à cette occasion le président du sud soudan, soulignant que son pays est déterminé à jouer sa partition dans l’échiquier mondial en assumant pleinement son statut auprès de l’UA et de l’ONU.

Nous notons avec satisfaction que la naissance de la nouvelle nation était résultat d’un référendum pacifique soigneusement accouché par deux grands hommes d’Etat, Salva Kiir et Omar Hassen el-Béchir a indiqué Jean Ping, déclarant l’admission officielle du Sud-Soudan comme Etat membre de l’UA. A cette occasion, le président Kiir a déclaré que notre drapeau est hissé maintenant haut tant à l’ONU à New York qu’au siège de l’Union africaine. L’Union Africaine a officiellement reconnu le Sud-Soudan comme son 54ème Etat membre. Le Sud-Soudan émerge des cendres de l’entité ayant jusqu’alors constitué le Soudan. Pourtant, ses habitants et leurs leaders ont dû batailler fort pour en arriver à cette reconnaissance officielle le 27 juillet 2011 à Addis Abeba (Ethiopie). D’abord, les fils et filles de la République du Soudan du Sud ont dû recourir aux armes. Les 20 ans de guerre civile auront ainsi coûté 2 millions de morts. Le Sud-Soudan est devenu un Etat indépendant suite à un référendum tenu le 9 juillet dernier. Le référendum est inclu dans l’Accord de paix global (CPA) signé en 2005 entre le Mouvement Populaire de Libération du Soudan (SPLM) et le gouvernement du Soudan. Le CPA stipule entre autres le partage des revenus sur le pétrole et le droit à l’autodétermination pour le peuple du Sud-Soudan. En admettant le Soudan du Sud comme membre à part entière, l’UA a sans doute pris certains de court. Depuis dix-huit ans en effet, l’organisation n’avait pas intégré de nouveau membre. Contrairement à l’évidence, les choses ne paraissent pas aussi simples. Cela revient à toucher aux frontières du continent. Or, en 1964, l’UA, alors Organisation de l’unité africaine (OUA), avait défendu l’intangibilité des frontières. C’est donc dans la douleur que l’organisation panafricaine déroge à cette règle.

Salva Kiir et Jean Ping
http://www.hirondelle.org)/n


L’Info en continu
  • Cameroun
  • Afrique & Monde
Toute l’info en continu
À LA UNE


SondageSorry, there are no polls available at the moment.
Back top
error: Contenu protégé