› International

Soudan: Omar el-Béchir lance le processus de réconciliation nationale

Accompagné le 10 octobre par son homologue Idriss Deby Itno du Tchad, le président soudanais a inauguré la première session de la Conférence du dialogue national

Le président soudanais Omar el-Béchir lance le processus de réconciliation nationale sous forme d’une Conférence nationale du dialogue qui doit durer trois mois.

Le samedi 10 octobre 2015, le président soudanais, accompagné par Idriss Deby Itno, président du Tchad, a inauguré la première session de la Conférence du dialogue national.

Ce processus a été lancé il y a un an par le régime soudanais, pour essayer d’amener à la négociation les partis de l’opposition et les mouvements insurrectionnels armés pour mettre fin à cet état de guerre larvée.

Mais l’absence des principaux acteurs de l’opposition politique, tel que Sadek al-Mahdi président du parti Oumma et chef de la confrérie el-Ansar, ou armée, tel que Malek Arman du Front révolutionnaire du Soudan ou Abdel Wahid du mouvement Egalité et justice, a largement entamé la crédibilité de cette conférence.

En clôture de cette première session, le président soudanais a laissé la porte ouverte à ses opposants pour rejoindre la conférence qui doit durer trois mois; mais ce délai passé, il promet une guerre sans merci à l’opposition.

Le président soudanais Omar el-Béchir lance le processus de réconciliation nationale sous forme d’une Conférence nationale du dialogue qui doit durer trois mois.
Droits réservés)/n


L’Info en continu
  • Cameroun
  • Afrique & Monde
Toute l’info en continu
À LA UNE


SondageSorry, there are no polls available at the moment.
Back top
error: Contenu protégé