› International

Soumaila Cissé , le geste de l’honneur…

En félicitant son adversaire, contre toute attente, Soumaila Cissé a mis fin à toutes les craintes de tensions avant la proclamation des résultats officiels… Un geste à saluer

L’image était attachante. Des deux familles réunies au domicile d’Ibrahim Boubacar Keita, le presque vainqueur de la présidentielle 2013 lundi soir . Si les résultats officiels n’ont pas encore été confirmés, il n’y a plus de doute désormais, IBK est le 5è président de la République du Mali. La démarche de Soumaila Cissé, a surtout surpris le landernau politique mais aussi les Maliens qui ne s’y attendaient pas. En prenant les devants et rendant visite à son aîné, Soumaila Cissé, accompagné de son épouse et de ses deux fils, a accompli un geste d’honneur.  » Je suis républicain. Le président Ibrahim Boubacar Kéïta a gagné les élections de la belle manière, je me dois de le féliciter. Contrairement à la tradition du coup de fil, j’ai préféré une tradition bien malienne, celle d’être présent ici à son domicile avec ma femme et mes enfants et avec sa femme et ses enfants. C’est tout c ur et de bon c ur que je suis là aujourd’hui », a t-il déclaré face aux caméras d’Africable.

Plus tôt dans la matinée, son coordinateur de campagne, Gouagnon Coulibaly, avait fait état de dysfonctionnements constatés pour le second tour mais sans preuves. Ce qui avait fait craindre des tensions ou des menaces de contestation. Mais les premières estimations étaient sans équivoque. Dans la plupart des régions, IBK est en tête et avec un grand écart face à son rival. Y compris dans certaines localités du nord réputées acquises à Soumaila Cissé. Et c’est sans doute sur cette base que les proches de Soumaila ont du le convaincre hier lundi, de rendre les armes. Notamment son cadet, Madou Diallo, président de la jeunesse URD qui lui a communiqué certains résultats centralisés donnant IBK largement vainqueur. Soumaila aurait ensuite pris sa décision. Et de la plus belle manière, dans la plus pure tradition malienne, qu’est la djatiguiya…

« Fini le consensus »
Pour beaucoup, si le geste de Soumaila a été fort apprécié aussi bien dans le camp d’IBK que parmi certains leaders de la classe politique et de la société civile, l’attente reste grande à son égard. Il est notamment attendu comme un futur chef de file de l’opposition malienne.  » Notre candidat doit maintenant se mettre au rang et travailler comme chef de file de l’opposition malienne. Il y a du boulot et fini l’impunité au sommet de l’Etat », déclare cette militante émue aux larmes. Fini donc le consensus à la ATT. Le mouvement citoyen autour d’une seule et même personne. Les défis pour le Mali sont immenses au sortir de la crise post 22 Mars 2012, et IBK tout comme Soumaila sont conscients de la tâche. Rivaux hier, camarades aujourd’hui, leur cheminement ensemble est loin d’être terminé..

Soumaila Cissé
news.abamako.com)/n
À LA UNE
Sondage

Un candidat de l'opposition a-t-il une chance de gagner la présidentielle 2018 au Cameroun?

View Results

Loading ... Loading ...
Retour en haut