Société › Société

Soupçons de fraude aux examens: Après le Baccalauréat, le BEPC

Le ministère des Enseignements secondaires réfute les rumeurs faisant état d’une fuite d’épreuves avant la tenue, du 10 au 12 juin 2014, du Brevet d’Etudes du premier cycle

Après la sortie du directeur de l’Office du BAC sur la fraude au baccalauréat littéraire, des rumeurs se répandent également sur des fuites d’épreuves dans le cadre de l’organisation du Brevet d’Etudes du premier cycle (BEPC), dont les épreuves ont eu lieu du 10 au 12 juin 2014. Ici on parle de sujets d’examens dont certains candidats ont pu prendre connaissance à Mbalmayo dans le Centre, à Douala dans le Littoral, et à l’Ouest.

Approché par Cameroon Tribune, le directeur des Examens, des Concours et de la Certification au ministère des Enseignements secondaires (Minesec), Alain Blaise Bisse Bea, a reconnu qu’il y a effectivement eu des épreuves qui ont circulé entre certains candidats comme étant celles du BEPC 2014. « Après comparaison, nous avons découvert que c’étaient des fausses », affirme-t-il. Les épreuves en question, selon Alain Blaise Bisse Bea, étaient identiques dans la structure mais différentes dans le contenu en rapport avec celles qui ont été effectivement présentées aux candidats le jour de l’examen.

Selon le Minesec, les épreuves présentées aux candidats étaient différentes de celles de l’examen
fr.africatime.com)/n


L’Info en continu
  • Cameroun
  • Afrique & Monde
Toute l’info en continu
À LA UNE


SondageSorry, there are no polls available at the moment.
Back top
error: Contenu protégé