Politique › Institutionnel

«Soutien à l’armée»: le Mfoundi cotise 165,5 millions de F CFA

Invités par le délégué du gouvernement auprès de la Communauté urbaine de Yaoundé à mettre la main à la poche, les ministres, députés, élus et autres élites ont rassemblé 165,5 millions mardi

Des élites du département du Mfoundi, dans le Centre, dont le chef-lieu est Yaoundé, ont cotisé en début de semaine 165 millions de F CFA pour le «soutien aux forces de défense et aux populations» des localités touchées par les incursions de la secte Boko Haram, dans l’Extrême-Nord.

La somme a été rassemblée mardi, 05 mai, au cours d’une réunion convoquée par le délégué du gouvernement auprès de la Communauté urbaine de Yaoundé, Gilbert Tsimi Evouna. Y ont pris part : l’ensemble des ministres originaires du Mfoundi, des hommes d’affaires, des élus et d’autres personnalités y compris des Camerounais modestes qui ont tenu à répondre à l’appel de solidarité du délégué du gouvernement.

La contribution du département du Mfoundi a été remise au gouverneur de la région du Centre, Joseph Otto Wilson, pour la transférer dans le compte ouvert pour cette mobilisation, au Trésor public.

L’élan national de solidarité envers les forces de défense et les populations des zones où sévit Boko Haram, avait permis au 30 avril 2015 de récolter la somme de 1,29 milliards de F CFA (1,7 million USD) au 30 avril 2015, d’après les données officielles du « Comité interministériel ad hoc de gestion des dons destinés aux populations et aux forces de défense dans le cadre de la lutte contre Boko Haram ».

La mobilisation du Mfoundi avait été suggérée par Gilbert Tsimi Evouna, Délégué du gouvernement auprès de la Communauté urbaine de Yaoundé
Journalducameroun.com)/n


L’Info en continu
  • Cameroun
  • Afrique & Monde
Toute l’info en continu
À LA UNE


SondageSorry, there are no polls available at the moment.
Back top
error: Contenu protégé