Culture › Musique

Spectacle: des artistes honorent les forces de défense camerounaises

A l’occasion de la fête de la musique, de nombreux artistes ont donné un concert de soutien aux forces de défense engagées dans la lutte contre le terrorisme, dimanche 21 juin à Yaoundé

Il était gratuit le concert du dimanche, 21 juin 2015, à l’esplanade du Musée national. Les spectateurs, venus par milliers, ont répondu « présents » à ce rendez-vous organisé en l’honneur des forces de défense camerounaises. Un concert pour dire « Stop à Boko Haram ». A travers cette initiative, les artistes camerounais ont tenu à apporter leur soutien aux soldats engagés au front.

Une centaine d’artistes pour plus de 12 heures de spectacle
Venus des dix régions du Cameroun, ils sont plus d’une centaine à avoir participé au « show » organisé à l’occasion de 34ème édition la fête de la musique. Le spectacle a duré plus de 12 heures.

Dans le répertoire des chants, échos du Makossa, du bikutsi, de la musique urbaine et même du gospel, entre autres rythmes joués par les musiciens. Ceci, grâce au nouveau matériel de sonorisation offert en 2014 par le chef de l’Etat, Paul Biya, et mis à la disposition des artistes, par le ministère des Arts et de la Culture (Minac), pour la circonstance.

Sur scène, de « grands » noms de la chanson camerounaise. Henri Njoh, Ai-jo Mamadou, Ama Pierrot, Nicole Mara, Ze Bella du groupe « zangalewa », Mani Bela, Mbale Mbale, le groupe Fada Kawtal, etc.

Contribution volontaire à l’effort de guerre
Entre les prestations, la levée de fonds au profit des forces de défense a eu lieu. Les volontaires ont déposé des dons dans la cagnotte. «L’argent collecté ira dans le compte créé par le chef de l’Etat», avait déjà assuré le président du comité d’organisation, le général Ama Pierrot.

Ce concert géant s’est tenu sous la présidence de la Minac, Ama Tutu Muna, en présence de la ministre des Affaires sociales (Minas), Catherine Bakang Mbock, et du ministre du travail et de la sécurité sociale (Mintss), Grégoire Owona. Le footballeur Nicolas Nkoulou, venu soutenir les organisateurs, était également de la partie, sans oublier de nombreuses autres personnalités.

Avant de quitter le musée national, Ama Tutu Muna a annoncé en exclusivité l’organisation en décembre prochain au Cameroun, d’un autre concert « grandeur nature » avec au rendez-vous de grands noms de la musique africaine.


Droits réservés)/n

Zapping CAN 2019
À LA UNE
Sondage

Un candidat de l'opposition a-t-il une chance de gagner la présidentielle 2018 au Cameroun?

View Results

Loading ... Loading ...
Retour en haut
error: Contenu protégé