Sport › Football

Sport: Le littoral prépare les états généraux des sports

Les assisses préparatoires de ce grand rendez-vous, ont eu lieu mardi à Douala

Ce n’est un secret pour personne, le sport camerounais est malade voire agonisant depuis plusieurs décennies. Une situation qui s’explique aisément au vu des différents dysfonctionnements enregistrés au fil des ans au sein des disciplines existantes. L’absence d’une politique sportive efficace, l’insuffisance des infrastructures, ajoutés aux conflits permanents dans les fédérations et autre clientélisme, ont contribué à plomber le mouvement sportif national, avec les résultats connus de tous. Nul besoin de rappeler que, le niveau des clubs de football est devenu brouillon. L’incapacité à produire un jeu de qualité par exemple, a amené les supporters à déserter les gradins voilà plusieurs années. De même, les équipes camerounaises ne dominent plus la scène internationale concernant aussi bien les compétitions de club, que les grands rendez-vous confédéraux et mondiaux. Même constat dans les autres disciplines, malgré quelques soubresauts observés en athlétisme, ou encore en basket-ball.

Redynamiser le mouvement sportif
Les autorités sportives qui ont fini par ne plus se leurrer et regarder la dure réalité en face, veulent désormais rectifier le tir. D’où l’organisation des états généraux des sports et de l’éducation physique, prévus du 18 au 20 novembre prochain à Yaoundé. A cet effet, les différentes régions procèdent actuellement à l’évaluation de l’état de lieux des disciplines sportives basées dans leurs circonscriptions respectives. Les assisses préparatoires de la région du littoral, se sont déroulées mardi, 26 octobre 2010, dans la salle de banquet de la région à Bonanjo. Les travaux ont regroupé les représentants de football, athlétisme, boxe, basket-ball, haltérophilie, cyclisme, tennis, etc. Réunis en atelier, ceux-ci ont diagnostiqué sans complaisance, leurs disciplines, car ce n’est un secret pour personne, le mouvement sportif va très mal, a reconnu le délégué régional des sports et de l’éducation physique du littoral nommé il y’a environ un mois. Rémy Ondoua rappelle que ces assisses visent justement à diagnostiquer les problèmes qui freinent le mouvement sportif au niveau de la région, afin de faire des propositions efficaces qui seront soumises à la hiérarchie lors des travaux de Yaoundé. Démarche saluée par les acteurs en question, qui en ont profité tout de même de l’occasion pour interpeller le gouvernement, qui doit reprendre ses responsabilités, parce qu’on a l’impression que l’Etat a démissionné de ce domaine, souligne Me Emmanuel Wakam, participant. Les assisses se sont achevées aux environ de 17h. Les propositions adoptées en atelier, seront comme attendu, présentées lors des états généraux des sports et de l’éducation physique le mois prochain dans la capitale camerounaise.

Il faut redynamiser les sports au Cameroun
Journalducameroun.com)/n
À LA UNE
Sondage

Un candidat de l'opposition a-t-il une chance de gagner la présidentielle 2018 au Cameroun?

View Results

Loading ... Loading ...
Retour en haut