Sport › Football

Sports nautiques: Paul Etia remporte 2 médailles d’or lors des championnats africains d’Abidjan

Il confirme une fois de plus son statut de meilleur africain dans la course d’aviron

Lundi, 26 octobre 2009, le délégué régional des sports et de l’éducation physique du littoral, représentant personnel du ministre des sports, Michel Zoah, est présent dans le hall de l’aéroport international de Douala. Malgré l’heure légèrement avancée de la soirée, se trouvent également à ses côtés, quelques acteurs du milieu sportif venus accueillir Paul Etia Ndoumbé. En effet, l’athlète est revenu au Cameroun, auréolé de ses deux médailles d’or remportées au cours des championnats africains des avirons. Compétition qui s’est disputée la semaine dernière à Abidjan, en Côte d’ Ivoire. Occasion pour l’athlète camerounais de confirmer une fois de plus, son statut de meilleur athlète des sports nautiques sur le continent africain, au vu du 27e rang qu’il occupe sur le plan mondial. A titre de rappel, il a été le meilleur athlète africain lors de la course d’aviron, notamment dans la catégorie des lourds au cours de la dernière édition des jeux olympiques disputés à Pékin, en Asie. Il a remis ça en terre ivoirienne, en faisant flotter très haut le drapeau national. C’est donc avec beaucoup de fierté que toute la délégation camerounaise avec dans ses rangs, le grand champion Paul Etia, a été accueillie à l’aéroport par les autorités de la cité économique. Outre Etia, le président de la fédération camerounaise des sports nautiques, Fecasnau, Paul Sosso Longo, se trouvait au sein de la délégation, tout comme Bassi, entraîneur national des avirons, ainsi que deux arbitres internationaux Mme Ebako et Confort Limbé qui représentaient également le Cameroun dans ces championnats africains.

Etia toujours plus fort en avirons
A Abidjan, Paul Etia a glané ses deux médailles d’or respectivement sur les 1 000 mètres et 5 000 mètres, devant ses différents challengers venus du Nigeria, de la Tunisie, de l’Egypte en passant par les athlètes ivoiriens bien évidemment. Paul Etia a eu le mérite de s’imposer face à des adversaires assez redoutables en avirons, et qui bénéficient parfois des meilleures conditions de préparation dans leurs pays, par rapport à ceux offerts par la Fecasnau, compte tenu de ses moyens limités. De même, l’apport assez insuffisant du ministère des sports et de l’éducation physique qui injecte difficilement des fonds pour l’éclosion des disciplines autres que celle du football, n’est pas pour faciliter les choses. Nonobstant les difficultés auxquelles font face les sports nautiques au Cameroun, Paul Sosso Longo, le président de la Fecasnau, peut tout de même, s’estimer heureux des performances de Paul Etia qui n’a plus rien à prouver sur le plan national. Sur le plan international, il démontre une fois de plus, qu’un champion dans l’âme parvient toujours à tirer son épingle du jeu, malgré une préparation assez approximative.

Le champion africain des avirons, sera face à la presse sportive dans les prochains jours à Douala, afin de donner plus de détails sur ces nouvelles victoires remportées en Côte d’Ivoire.

Paul Etia
Cameroon-info.net)/n
À LA UNE
Sondage

Un candidat de l'opposition a-t-il une chance de gagner la présidentielle 2018 au Cameroun?

View Results

Loading ... Loading ...
Retour en haut