Culture › Musique

Stanley Enow dément les rumeurs l’impliquant dans le meurtre de Tatiana Medjo

L’artiste camerounais a clamé son innocence au cours d’une conférence de presse donnée mardi à Douala

«Non, je ne me reconnais pas dans cette rumeur. Je ne me reconnais pas dans ce groupe. Je ne me reconnais pas dans le décès de cette jeune fille». Stanley Enow veut couper court aux rumeurs. Rumeurs qui lient l’auteur de «Hein Père » au meurtre d’une étudiante de 25 ans à Yaoundé, le 23 juin dernier.

Depuis la mort de Gaëlle Tatiana Medjo, des informations circulent sur les réseaux sociaux, mettant en cause Stanley Enow et un autre artiste camerounais, Dynastie Le Tigre, qui seraient administrateurs d’un groupe privé sur Whatsapp, «Golden Group Whatsapp», dont le but serait d’attirer des jeunes filles dans des soirées de débauche. Selon des journalistes, la défunte aurait été l’une d’elles.

Les rumeurs indiquent également que les deux chanteurs auraient été interpellés et auditionnés par la police. Ce à quoi le rappeur répond avec humour: «Je n’ai été entendu par personne, sauf par mon père qui m’a appelé».

A la conférence de presse du mardi, 30 juin 2015, L’artiste s’est dit choqué et surpris par l’affaire, profitant de l’occasion pour attirer l’attention des jeunes: «Faites attention aux réseaux sociaux parce que c’est hyper dangereux. Les gens se font passer pour vous. Il y a plein de comptes Stanley Enow». Quant à Dynastie Le Tigre, Stanley Enow assure que leurs relations sont strictement professionnelles et s’arrêtent au featuring qu’ils ont fait pour le titre «Prends soin d’elle».

Actualité Stanley Enow
Au cours de la conférence de presse, l’artiste a indiqué qu’il préfère se focaliser sur sa carrière. Son actualité: son imminent premier album de 15 titres qui aura une sortie mondiale via le réseau Sony Music, label avec lequel l’artiste a signé. A la Une aussi, la nomination pour la deuxième fois de suite aux Mtv Africa Music Awards (Mama) prévus le 18 juillet dans la catégorie «Best collaboration». Une tournée américaine en août avec d’autres figures camerounaises du hip hop, Gasha, Magasco, Featurist. Et une visite à la Maison Blanche en septembre 2015, dans le cadre d’un forum de jeunes leaders africains.

Stanley Enow à Douala, mardi 30 juin 2015.
Droits réservés)/n

Vos paris sportifs can 2019
1xbet
Zapping CAN 2019
À LA UNE
Sondage

Un candidat de l'opposition a-t-il une chance de gagner la présidentielle 2018 au Cameroun?

View Results

Loading ... Loading ...
Retour en haut
error: Contenu protégé