Opinions › Tribune

Stratégie d’AQMI au Mali: Découverte des documents d’Abdel Malek Droukdel

Intitulé «Feuille de route afférente au Jihad islamique dans l’Azawad» ce document contient des détails sur les plans d’AQMI dans le grand Sahara

C’est un document confidentiel de 79 pages du numéro un d’Aqmi Abou Moussab Abdelwadoud, alias Abdel Malek Droukdel visant à s’emparer du grand Sahara qui a été découvert à Tombouctou. Il s’agit d’une feuille de route relatant les plans de lutte de ce mouvement terroriste. Réparti en six chapitres, Droukdel, dans son introduction, projette de donner naissance au territoire islamique de l’Azawad en associant la population sans attirer l’attention de la communauté internationale sur Aqmi selon RFI. Intitulé « Vision globale du projet jihadiste islamique dans l’Azawad », ce premier chapitre regrette la destruction des sites et les souffrances infligées aux populations. « Vous avez commis une grave erreur. La population risque de se retourner contre nous, et nous ne pouvons combattre tout un peuple, vous risquez donc de provoquer la mort de notre expérience, de notre bébé, de notre bel arbre », a-t-il écrit.

Instaurer la charia progressivement…

Droukdel, compte progressivement établir la charia, qui selon lui, « prévoit le recours au fouet pour punir l’adultère, mais il nous faut d’abord commencer par sensibiliser la communauté et l’éduquer à l’Islam, alors seulement nous pourrons envisager les punitions ». Par ailleurs, il décrit comment Aqmi compte nouer des alliances avec le Mouvement national pour la libération de l’Azawad (MNLA) et le groupe Ansar Dine, pour diriger la région. Le MNLA détiendra la majorité des portefeuilles ministériels mais devra renoncer à des postes clés à savoir les Affaires religieuses, la Justice et l’Education. Quant à Ansar Dine, Iyad Ag Ghali sera le chef du gouvernement de transition, dont l’objectif est de « gérer la transition et rédiger une Constitution pour l’Etat islamique de l’Azawad ». C’est un chef dont les prérogatives seront limitées. Pour se défendre en cas d’intervention militaire, le numéro un d’Aqmi indique qu’en faisant des alliances, ils ne seront «pas seuls à assumer la responsabilité d’un éventuel échec.»

Vision globale

Le dernier chapitre est ainsi consacré à l’anticipation d’une éventuelle intervention militaire pour les déloger de l’Azawad. Mais d’après une première traduction partielle du document, il n’est pas développé, toujours selon RFI. Malgré cette tentative de déstabiliser toute la région nord Mali Abdel Malek Droukdel, compte avoir une place dans le concert des nations. Il appelle dans le document à tenir « des propos rassembleurs pour gagner la sympathie des voisins ». Qui veut-on tromper ? Signalons que ces documents ont été trouvés dans les locaux de la radio télévision nationale ORTM à Tombouctou, où Aqmi avait installé sa cellule de presse. C’est un document datant du 20 juillet 2012 dont l’agence américaine Associated Press avait déjà retrouvé une partie à la mi-février et dont RFI et Libération viennent de découvrir la suite.


RFI/ Nicolas Champeaux )/n
A SAVOIR

- Les opinions et analyses présentées dans cette rubrique n'engagent que leurs auteurs et nullement la rédaction de Journalducameroun.com.

- JournalduCameroun.com n'est pas responsable des affirmations qui y sont présentées et se réserve le droit de modifier ou de retirer un article qui diffamerait, insulterait ou contreviendrait au respect des libertés publiques.

À LA UNE
Sondage

Un candidat de l'opposition a-t-il une chance de gagner la présidentielle 2018 au Cameroun?

View Results

Loading ... Loading ...
Retour en haut