PersonnalitĂ©s â€ș Diaspora

Suisse : une Camerounaise devant la barre pour trafic de drogue

©Droits réservés

La concernĂ©e est accusĂ©e d’avoir livrĂ© plus de deux kilogrammes de cocaĂŻne Ă  des grossistes en Suisse-Normande entre mai et aoĂ»t 2016.

Une Camerounaise, ĂągĂ©e de 26 ans, a comparu devant le Tribunal de Lausanne mercredi, 12 octobre 2017, pour rĂ©pondre des accusations de trafic de drogue dont elle fait l’objet. Celle-ci aurait acheminĂ© 2 300 grammes de cocaĂŻne de la rĂ©gion de BĂąle en Suisse Romande entre mai et aoĂ»t 2016. Elle risque une condamnation minimum de six mois de prison, si elle Ă©tait reconnue coupable.

L’information est publiĂ©e sur le site 24heures.ch depuis le 11 octobre 2017. La jeune femme a Ă©tĂ© interpellĂ©e en aoĂ»t 2017. Elle s’apprĂȘtait Ă  livrer 200 grammes de drogue Ă  un homme qui aurait Ă©tĂ© arrĂȘtĂ© dans la foulĂ©e pour une affaire distincte. Les policiers ont trouvĂ© de petites doses de drogue enroulĂ©es dans du papier cigarette dans son domicile, Ă  l’occasion d’une perquisition.

Les policiers ont Ă©galement saisi des articles de mode d’une valeur de 7 000 francs suisses. Les faits surviennent alors que la Camerounaise et ses trois enfants vivent d’une aide sociale mensuelle de 1 500 francs suisses.  Une enquĂȘte a mis Ă  nu un transfert de 35 000 francs que la prĂ©sumĂ©e trafiquante aurait effectuĂ© en destination du Cameroun et du Nigeria en juin 2011, quelques mois seulement aprĂšs son arrivĂ©e en Suisse.


La jeune femme nie les faits qui lui sont reprochĂ©s. Ses multiples dĂ©placements Ă  travers la Suisse Ă©taient effectuĂ©s dans le cadre de son commerce de soupe faite maison, soutient-elle. Au sujet de ses dĂ©penses d’argent, elle explique qu’elle a bĂ©nĂ©ficiĂ© des largesses d’une amie. L’amie en question demeure introuvable.

 

 

 

0 COMMENTAIRES

Pour poster votre commentaire, merci de remplir le formulaire

À LA UNE
Retour en haut