Opinions › Tribune

Surcout des Examens biologiques VIH: Plus de 100 millions de F CFA volés aux patients toutes les semaines au Cameroun

Par Positive Generation, Organisation de la société civile

Surcout des Examens biologiques VIH: Plus de 100 millions de frs CFA volés aux patients toutes les semaines au Cameroun
Nous appelons publiquement André Mama Fouda, président du Comité national de lutte contre le sida à stopper le massacre;
Trop c’est trop, il est temps de fermer les marchés ouverts dans les CTA et UPEC.

Bien que règlementée, la prise en charge du VIH connait depuis ces 02 dernières années, un fléau silencieux, mais aux conséquences ravageuses tant pour les patients qui en sommes les victimes résignées que pour l’économie Camerounaise de manière globale.

En effet, si les dispositions de la décision N°0858/MSP/CAB du 14/09/2009, fixe bien le cout du dépistage du VIH à 500 F (gratuit pour les élèves et les étudiants, les femmes enceintes), dans la pratique, le surcout appliqué à ce service est devenue une pratique démocratique. Il varie de 1500 à 6000 frs cfa au sein de plus de 85% des structures de prise en charge de cette pandémie.

Cet état de fait qui contribue à décourager et à inhiber toute volonté de se faire dépister chez le camerounais moyen a un impact très négatif sur les efforts consentis par les pouvoirs publics pour faire reculer la maladie.

La pratique ne se limite pas uniquement au test de dépistage. En effet, le bilan de suivi dont le prix est fixé à 3000 FCFA connait un surcoût spectaculaire de plus de 20000 dans certains centres. Les Bilans pré thérapeutique et d’orientation qui devraient normalement être faits respectivement à 500 et 2500 FCFA sont également affectés.

Ce phénomène devenu généralisé occasionne un taux important de perdues de vues et compromet dangereusement la qualité de vie des milliers de patients d’une part et d’autre part favorise l’émergence des résistances et le recours aux charlatans. La conséquence immédiate étant l’augmentation de la morbidité et de la mortalité des PVVIH.

Face à ce massacre, l’association Positive-Generation appelle le ministre de la Santé publique, André Mama Fouda, président du Comité National de Lutte Contre le SIDA à prendre ses responsabilités en mettant fin à ce massacre qui continue de déplumer les patients dans les CTA et UPEC.

Pour chaque 1 frs volés, indument perçu aux patients, nous exigeons que justice soit faite.


futura-sciences.com)/n

A SAVOIR

- Les opinions et analyses présentées dans cette rubrique n'engagent que leurs auteurs et nullement la rédaction de Journalducameroun.com.

- JournalduCameroun.com n'est pas responsable des affirmations qui y sont présentées et se réserve le droit de modifier ou de retirer un article qui diffamerait, insulterait ou contreviendrait au respect des libertés publiques.

Zapping Actu International
Vos paris sportifs can 2019
1xbet
À LA UNE
Zapping CAN 2019
SondageSorry, there are no polls available at the moment.
Retour en haut
error: Contenu protégé