Sport › Football

Suspension d’Ahmad Ahmad : Constant Omari, président par intérim de la CAF

Constant Omari, président par intérim de la CAF

Après la suspension de cinq ans d’Ahmad Ahmad par la FIFA, Constant Selemani Omari, premier vice-président de l’institution assure l’intérim à la tête de la CAF.

L’article 24 paragraphe 8 des Statuts de la CAF stipule qu’en cas d’absence du président ou de son incapacité temporaire à assumer sa fonction, il est remplacé par le 1er vice-président. Il s’agit dans le cas d’espèce du président de la Fédération congolaise de football association (Fécofa) Constant Selemani Omari qui assurait déjà l’intérim du président  depuis le 10 novembre, jour où Ahmad Ahmad a été déclaré positif au Covid-19.

Le directeur de la Communication de la CAF, Alex Siewé, vient de le rendre officiel dans un communiqué. Et précise que l’ensemble du cendrier des activités de la CAF reste maintenu.

Ahmad Ahmada été suspendu pour cinq ans ce 23 novembre par la Commission d’éthique indépendante de la FIFA pour acceptation et distribution de cadeaux ou autres avantages, abus de pouvoir et détournement de fonds.

En plus des cinq as de suspension, il devra également payer une amende de 185 000 euros, notamment pour détournements de fonds. Le dirigeant malgache de 60 ans, à la tête du football africain depuis mars 2017 et candidat à un deuxième mandat, avait par ailleurs été placé en garde à vue pour des soupçons de corruption en juin 2019 à Paris.


À LA UNE


SondageSorry, there are no polls available at the moment.
Back top
Advertisement
error: Contenu protégé