Sport › Football

Suspension de la Fecafoot: Le siège de l’instance faitière revit

Du fait du non déblocage des fonds les compétitions locales sont reportées pendant que Begheni Ndeh a de nouveau saisit le Tas

Le siège de la Fédération camerounaise de football (Fecafoot) a retrouvé une activité normale. Les gendarmes qui campaient depuis vendredi 28 juin au siège de la Fecafoot sont invisibles. La décision de la Fédération internationale de football association (Fifa) de suspendre provisoirement la Fecafoot de toutes compétitions internationales n’a pas bouleversé les habitudes des employés de l’instance faitière du football camerounais. Hier, après-midi au siège de la Fecafoot, à Tsinga, le personnel chargé de travailler sur les compétitions locales était chacun dans son bureau. A l’instar de Collette Dibo, du département des compétitions, service du football féminin, qui avait les yeux rivés sur son ordinateur a précisé que : «le championnat de football féminin vient de terminer sa phase aller et a connu le sacre provisoire de Caïman. Maintenant on attend la phase retour et nous travaillons en ce moment pour la programmation des matches des tours préliminaires de la Coupe du Cameroun qui seront programmé incessamment». Dans le bureau de Louis Ebellé, le responsable chargé de l’organisation du football-jeunes, nous l’avons rencontré au moment où il rédigeait une correspondance à envoyer à la Fédération vénézuélienne de football : « En prélude à sa participation à la Coupe du monde cadet, la sélection vénézuelienne de football nous a invité pour un match amical de préparation. Nous leur avons répondu que la suspension de la Fecafoot ne saurait être une entrave pour la concrétisation de cette rencontre qui devrait se jouer pendant la période Fifa des matches amicaux du mois d’août. Si la suspension du Cameroun est levée à temps, nos cadets vont disputer ce tournoi amical qui verra également la participation de l’équipe de Côte d’ivoire. Le coach des cadets a déjà été informé pour préparer ce match ».

Pasteur
Sur le plan local, Louis Ebellé explique que les championnats minimes, cadets et juniors sont pour l’instant interrompus : « Les matchs comptant pour les éliminatoires de la Coupe de la jeunesse ont déjà débuté, notamment dans la zone 1, qui regroupe les régions du Centre, du Sud et de l’Est. Dans les zone 2 (Nord, Extrême Nord et Adamaoua), Zone 3 (Littoral, Sud Ouest) et Zone 4 (Nord Ouest et Ouest), l’on travaille encore pour l’établissement des licences. Dès que le mécanisme de financement des championnats jeunes seront levés, toutes les compétitions vont reprendre ». Pour ce qui est de la programmation de la Coupe du Cameroun dont les matches des 32ème de finale avaient été annoncés avant les élections, puis reportés, le groupe de travail conduit par Abo Mohamadou s’affaire dans la reprogrammation de ces rencontres. Même son de cloche au bureau de «sa majesté Mvogo », on l’on travaille pour l’organisation des matches des championnats régionaux.
Mais que fait John Begheni Ndeh entre-temps ? Si le président autoproclamé n’a pas été aperçu hier au siège de la Fecafoot un de ses lieutenants Antoine Depadoue Essomba Eyenga y était. Il s’est même entretenu avec Francis Mveng. De sources concordantes, John Begheni Ndeh a tenu sa dernière réunion vendredi dernier. Il est ressorti de cette assisse que suite à la suspension de la Fecafoot par la Fifa, John Begheni Ndeh a de nouveau saisi le Tribunal arbitral de sport (Tas). La veille, lors d’une concertation avec le personnel de la Fecafoot, il a intronisé Martin Etongue comme son directeur de cabinet et secrétaire général de la Fecafoot. Prêchant debout ce jour-là, pendant prêt de 50 minutes, comme un pasteur des églises réveillées, en français et en anglais, il avait indiqué qu’il est un envoyé de Dieu : «pour redresser le football camerounais ». A la fin de son à allocution jeudi dernier vers 16h15, alors que toute son assistance était déjà au courant de la suspension du Cameroun, l’orateur du jour n’était pas au parfum de l’information. Une fois son discours terminé, il a pris la direction du Minsep. Ici, il éprouvera toutes les difficultés pour rencontrer le patron des lieux. Le Minsep ayant reçu le fax de la Fifa, portant suspension du Cameroun, au même moment que la Fecafoot.

Du fait du non déblocage des fonds les compétitions locales sont reportées pendant que Begheni Ndeh a de nouveau saisit le Tas
footafrica365.fr)/n
À LA UNE
Sondage

Un candidat de l'opposition a-t-il une chance de gagner la présidentielle 2018 au Cameroun?

View Results

Loading ... Loading ...
Retour en haut