Sport › Football

Suspension de la ligue de football: le Général Semengue conteste la décision de la Fécafoot

Général Pierre Semengue (c) Droits réservés

La Fédération camerounaise du football (Fécafoot), en date du 22 août a suspendu la Ligue professionnelle de football de toute activité. Une décision que la ligue dirigée par le Général Pierre Semengue conteste.

La décision de la Fédération camerounaise de football (Fécafoot) relève d’une vendetta selon la Ligue professionnel de football camerounais (Lfpc). Ainsi, le président de la Lfpc, le général Pierre Semengue invite tous les membres de la ligue à poursuivre sereinement leurs activités notamment celles concernant les compétitions de la saison 2019/2020.

«La résolution de suspendre la ligue sonne comme des représailles suite à la saisine, par la ligue, des organes et juridictions compétents pour contester des résolutions de l’Assemblée générale extraordinaire de la Fécafoot du 29 juillet dernier», peut-on lire du communiqué signé du général Semengue.

La note du responsable de la ligue datée du 23 août 2019, dénonce le fait que le bureau du comité exécutif de la Fécafoot a pris une telle résolution en l’absence du président de la Lfpc, pourtant membre statutaire de cette instance. En outre, pour la Lfpc, la Fécafoot est en violation de la loi notamment l’article 4, alinéa 1 de la Fifa qui précise: «toute discrimination d’un pays, d’un individu pour des raisons de sexe, de handicap, de religion, de naissance ou autre statut, pour toute autre raison est expressément interdite, sous peine de suspension ou d’exclusion.»

Une citation qui fait référence l’un des motifs évoqués par la Fécafoot à l’endroit de la Lfpc: la fixation de l’âge limite du président de la Lfpc à 75 ans. Alors même que le Général Semengue est âgé de 84 ans.

Le nerf de la guerre est également l’un des points de discorde entre les deux structures. La ligue indique que depuis l’arrivée du nouvel exécutif à la tête de la Fécafoot, la subvention de 410 millions Fcfa devant être octroyée par l’organe faîtière du football camerounais à la Lfpc n’a jamais été versée.

Des vives tensions persistent entre le président de la Fécafoot, Seidou Mbombo Njoya et le général Semengue depuis un moment. La bataille entre les deux personnalités est un secret de polichinelle.

La suspension de la ligue arrive alors que la rentrée de la saison sportive était annoncée pour le 1er septembre.

En rappel, le 22 août, suite à une réunion du bureau du Comité exécutif de la Fécafoot, présidée par Seidou Mbombo Njoya la ligue a été suspendue de toute activité et la reprise du championnat de la ligue 1 et 2 a été programmée dans la moitié de la semaine du mois d’octobre. Les motifs de la suspension: violation grave et réitérée de ses obligations.


À LA UNE


SondageSorry, there are no polls available at the moment.
Retour en haut
error: Contenu protégé