Personnalités › Jeunes talents

Syntia Lowe, miss Challenge 2010 répond à nos questions

Elle a été élue à Darmstadt en Allemagne aux cotés de Christian Dongmo Pokem, mister. Syntia a répondu à quelques questions

Qui est Syntia Lowe?
Syntia Lowe, 21 ans, née le 9 septembre 1989 à Loum, étudiante en économie d´entreprise à l´université de sciences appliquées de Fulda. Je suis très sensible aux problèmes des autres, sympathique et franche aussi, mais j´ai aussi un grand défaut: je suis très impulsive.

Quel effet cela fait d´être Miss Challenge Camerounais 2010?
Je suis très heureuse d´avoir remporté ce titre, surtout quand mes amis me le rappellent.

Comment vous est venue l´idée de vous y présenter?
Au départ j´ai refusé la proposition que m´a faite une connaissance: celle de me présenter à l´élection de Miss Challenge Camerounais… Par la suite mon ami m´y a beaucoup encouragé. J´ai donc finalement changé d’avis et j´ai rien à regretter parce que ce fut une belle aventure.

Les candidates étaient toutes superbes. Qu´est ce qui a fait la différence?
Nous étions toutes superbes et j´imagine que le jury n´a vraiment pas eu la tâche facile: mais seulement il fallait qu´un choix soit fait et voila…

Qu´est ce que cette place vous a apporté de positif comme négatif?
Rien de négatif jusqu´à maintenant, grâce à Dieu, bien au contraire: j´ai beaucoup plus d´assurance dans tout ce que je fais et je suis plus ouvertes aux autres. Mon entourage était encore plus heureux que moi, même ceux qui n´ont pu être là ce soir-là pour m´encourager. Ma famille n´était pas informée mais tous aussi ont bien accueilli la nouvelle.

Une Miss a toujours une mission à accomplir…
Le Challenge Camerounais attend de moi que je sois l’intermédiaire entre le Cameroun et l´Allemagne, surtout comme Ambassadrice de Challenge Solidarity. Je suis là pour être à l´écoute des problèmes que rencontrent nos frères, s urs, parents au Cameroun afin que nous ici puissions leur apporter un peu d´aide, qu´elle soit financière, matérielle ou morale.

Syntia Lowe, miss Challenge 2010
Challenge Camerounais)/n

Comme Ambassadrice de Challenge Solidarity quels domaines nécessitent la plus grande d´attention?
Les enfants orphelins d´abord parce que ce sont ceux qui demandent le plus d´attention. Si le Challenge Camerounais peut soutenir leur éducation, ce serait une bonne chose, parce que l’éducation d´un enfant est vraiment importante. Je dirai que les étudiants désireux de poursuivre leurs études en Allemagne ont besoin de beaucoup de soutien. Ils rencontrent énormément de problèmes quand ils arrivent en Allemagne parce qu´en quittant le Cameroun, ils n´avaient pas vent des réalités de l´Allemagne. Je pense donc que quelques conseils leur seront d´une aide précieuse.

Comment décririez-vous la femme camerounaise d´aujourd’hui?
Tout dépend du contexte. Ici en Allemagne par exemple, les femmes camerounaises sont fortes et indépendantes. Chacune sait qu´elle doit travailler dur pour régler ses factures. Et ce n´est pas facile d’assembler travail et études.

Vos rêves, un rêve pour le Challenge Camerounais et pour la diaspora camerounaise?
Je rêve d´avoir demain une famille heureuse et épanouie. Je souhaite que le Challenge Camerounais soit un événement reconnu dans toute la planète et pour la diaspora camerounaise l´amélioration des conditions de vie.

Syntia Lowe, Christian Dongmo Pokem, miss et mister Challenge
Challenge Camerounais)/n
À LA UNE
Sondage

Un candidat de l'opposition a-t-il une chance de gagner la présidentielle 2018 au Cameroun?

View Results

Loading ... Loading ...
Retour en haut