Santé › Conseils pratiques

Tabagisme: ces statistiques que la société civile veut voir baisser

La Coalition camerounaise contre le tabac (C3T) a prĂ©sentĂ© mercredi Ă  YaoundĂ© les rĂ©sultats, sur le plan national, de l’enquĂŞte mondiale menĂ©e en 2013 sur le tabagisme. Connaitre le phĂ©nomène

La coalition camerounaise contre le tabac(C3T) a organisĂ© hier, mercredi 19 aoĂ»t 2015 Ă  YaoundĂ©, un Ă©change avec la presse sur la situation du tabagisme au Cameroun. Il a surtout Ă©tĂ© question pour cette organisation que dirige le Dr Flore Ndembiyembe, de prĂ©senter les principaux rĂ©sultats issus du GATS; une enquĂŞte mondiale sur le tabagisme chez les adultes menĂ©e de novembre Ă  dĂ©cembre 2013 au Cameroun par l’Institut national de la statistique avec le soutien de nombreux bailleurs de fond.

D’après le rapport, la consommation des produits Ă  base de tabac est une pratique courante. Le GATS (Global adult Tobacco Survey) 2013 rĂ©vèle qu’un 1,1 millions de camerounais environs consomment du tabac soit 13,9% sont des hommes, 4,3% des femmes et 8,9% des adultes

L’âge d’initiation au tabagisme
D’après les statistiques de ce rapport, parmi les adultes âgĂ©s de 20 Ă  34 ans ayant dĂ©jĂ  fumĂ© quotidiennement, 16.949 personnes soit 59% ont commencĂ© Ă  fumer avant l’âge de 20 ans. L’âge moyen d’initiation au tabagisme quotidien est de 18,8 ans en milieu urbain et de 18,3 ans en milieu rural : cependant, 15% des adultes ayant dĂ©jĂ  fumĂ© quotidiennement avaient commencĂ© la pratique avant l’âge de 15 ans en milieu urbain, contre 5,3% en milieu rural.

Formes de tabagisme observées au Cameroun
Le tabac Ă  fumer est la principale forme d’utilisation du tabac. 66,1% des fumeurs consomment uniquement le tabac Ă  fumer. 32,6% utilisent uniquement le tabac sans fumĂ© et 1,3% consomme Ă  la fois le tabac Ă  fumer et le tabac sans fumĂ©e. Le type de tabac Ă  fumer le plus communĂ©ment consommĂ© par les adultes est la cigarette manufacturĂ©e, utilisĂ©e par 5,7% des adultes. Dans l’ensemble, les fumeurs quotidiens de cigarettes consomment 5 Ă  9 bâtons par jour.

Le tabagisme passif est aussi observĂ© au Cameroun. Au cours des 30 jours prĂ©cĂ©dant l’enquĂŞte, 19,2% des personnes travaillant Ă  l’intĂ©rieur ou Ă  l’extĂ©rieur ont Ă©tĂ© exposĂ©es Ă  la fumĂ©e des cigarettes sur leur lieu de travail. 15% ont Ă©tĂ© exposĂ©s Ă  la fumĂ©e secondaire dans leurs maison et 84,8% dans les bars ou discothèques.

Aspects Ă©conomiques
Un fumeur de cigarettes manufacturées dépense en moyenne 4 691 FCFA par mois pour les cigarettes manufacturées, soit 8,9% du produit intérieur brut 2013. Les cinq marques de cigarettes manufacturées achetées les plus fréquemment au Cameroun sont : L&B Bleu, Gold Seal Bleu, Benson & Hedges, L&B Menthol et Gold Seal menthol.


L’enquĂŞte mondiale sur le tabagisme chez les adultes a Ă©tĂ© menĂ©e sous la coordination du ministère de la SantĂ© publique avec l’assistance technique de l’Organisation mondiale de la SantĂ© et des Centers for Disease Control and Prevention des États-Unis. Le support financier Ă©tait assurĂ© par la fondation Bill & Melinda Gates, avec le support de la CDC Foundation. Le GATS fournit des informations essentielles sur les indicateurs clĂ©s sur le tabagisme selon le sexe et le lieu de rĂ©sidence.

Les rĂ©sultats de cette enquĂŞte menĂ©e auprès des Camerounais de 15 ans et plus, ne sont pas de nature Ă  rassurer la Coalition camerounaise contre le tabac (C3T). Au cours de La rencontre tenue avec la presse tenue le mercredi 19 aoĂ»t 2015, la C3T a rĂ©affirmĂ© la nĂ©cessitĂ© de l’adoption de l’avant-projet de loi nationale, antitabac, en Ă©tude.

Objectif de l’avant-projet de loi nationale antitabac
L’avant-projet de loi nationale antitabac, introduit auprès du gouvernement en 2012, consacre la « primautĂ© de la santĂ© publique » sur les activitĂ©s liĂ©es aux intĂ©rĂŞts Ă©conomiques relatifs au tabac. Il vise la protection des populations contre les effets du tabac, interdit la vente des produits dĂ©rivĂ©s du tabac aux mineurs; ainsi que toute forme de publicitĂ© et parrainage du tabac et des produits dĂ©rivĂ©s.

Cet avant-projet de loi, soutenu par la Coalition camerounaise contre le tabac (C3T), s’articule, selon la C3T autour du renforcement du « controle de la culture, la fabrication, l’importation et la commercialisation du tabac au Cameroun. Il prĂ©voit la mise en place de mesures visant Ă  rĂ©duire la demande et l’offre du tabac et fixe les sanctions en cas de contrevenance aux dispositions prĂ©vues ».

TĂ©lĂ©chargez l’intĂ©gralitĂ© de l’enquĂŞte mondiale sur le tabagisme chez les adultes (GATS), rapport principal 2013


Droits réservés)/n

0 COMMENTAIRES

Pour poster votre commentaire, merci de remplir le formulaire

Ă€ LA UNE
Retour en haut