Transport aérien : Air-Algérie attérit désormais à Douala

La compagnie algérienne a atterri pour la première fois ce 12 octobre 2023 à l’aéroport international de Douala.

Air-Algérie atterrit enfin au Cameroun. Fruit d’une longue négociation entre les deux Etats couronnée par une signature d’accord. Concrètement, cet accord avait été signé le 24 février 2021 à Yaoundé entre les plénipotentiaires des deux pays, le Ministre des Transports, Jean Ernest Masséna NGALLE BIBEHE représentant la République du Cameroun et l’ambassadeur extraordinaire et plénipotentiaire, S.E. BEDJAOUI MERZAK, la République Algérienne, Démocratique et Populaire.

Au-delà des services aériens, cet accord va favoriser le développement et le rapprochement des populations des deux pays, promouvoir le tourisme et densifier les échanges. Outre cet accord aérien ratifié par le Président de la République le 1er août 2023, les Chefs d’Etat des deux pays ambitionnent d’intensifier leur coopération dans le domaine des transports et de la météorologie.

Dans cette perspective, Air Algérie a effectué ce 12 octobre 2023 son vol inaugural avec à son bord, le Secrétaire général du ministère des Transports de la République Algérienne, Démocratique et Populaire accompagné de l’ambassadeur du Cameroun en Algérie et pour l’accueillir, le Secrétaire général du ministère des Transports de la République du Cameroun représentant son Ministre.

« La principale cible visée pour cette nouvelle ligne Alger-Douala-Alger est la population africaine qui transite par Alger, pour se rendre vers d’autres destinations telles que l’Afrique du Nord, l’Europe, le Moyen-Orient, l’Amérique du Nord et l’Asie », explique-t-on chez Air Algérie.

Un autre accord signé entre le Cameroun et l’Algérie s’est fait le 15 mai 2023. Il s’agit d’un Accord-cadre de coopération entre le Cameroun et l’Algérie dans le domaine des transports et de la météorologie. Cet accord cadre qui consolide davantage les liens entre les deux pays, vise plusieurs domaines à savoir: l’établissement d’une coopération entre les instituts de recherche et de formation des deux pays dans le domaine des transports et de la météorologie, la définition des programmes de recherche communs, l’échange d’expériences et d’expertises entre les structures de régulation et de supervision dans les domaines aérien et maritime.

Aussi, l’organisation de stages de formation au profit des étudiants et stagiaires des deux pays dans les établissements publics, la mise en place d’un cadre juridique pouvant renforcer les échanges entre les deux pays dans les sous-secteurs des transports aérien et maritime. Il vient renforcer les relations diplomatiques entre les deux pays et traduit la politique de diversification des partenaires chers au Président de la République du Cameroun. C’est ainsi que le Ministre Jean Ernest Masséna NGALLE BIBEHE a effectué une visite de travail en Algérie en mai 2023. Au cours de celle-ci, il a eu une séance de travail avec le Ministre algérien des Transports qui a porté sur tous les sous-secteurs des transports (aérien, maritime, ferroviaire, routier) et la météorologie. Des discussions ont été tenues entre les responsables de Camair-Co et Air-Algérie dans la perspective de la conclusion d’un mémorandum d’entente dans le domaine de la maintenance des aéronefs, de la formation, de relation commerciale pour un partenariat gagnant/gagnant.

Transport aérien : Paul Biya ratifie l’Accord de coopération avec l’Algérie

Le 1er août 2023, le président Paul Biya a signé un décret portant ratification de l’Accord relatif aux services de transport aérien entre le Cameroun et l’Algérie signé le 24 février 2021 à Yaoundé.

Le Président de la République, Paul BIYA, a signé le 1er août 2023, le décret portant ratification de l’accord aérien entre le Gouvernement de la République du Cameroun et le Gouvernement de la République Algérienne, Démocratique et Populaire.

Ce décret, relatif aux services de transport aérien, marque le lancement des liaisons aériennes entre les deux (02) pays avec leurs deux (02) compagnies nationales respectives (entre décembre 2023/avril 2024 pour Air Algérie et juste après, pour Camair-co). Ça concerne les passagers et le fret. Ce qui va réduire considérablement le coût du voyage, le temps de parcours avec l’Europe et les autres pays d’Afrique. Ça va aussi améliorer la connectivité et la coopération internationale.

Cette initiative va booster les échanges commerciaux entre le Cameroun et l’Algérie et promouvoir le tourisme entre les deux pays qui entretiennent une relation bilatérale depuis 70 ans.

I faut dire que, jusqu’ici, le Cameroun n’a exporté que 4 000 tonnes de marchandises pour une valeur de 3,2 milliards de Fcfa vers l’Algérie soit 0,1% des exportations du Cameroun à destination de l’Afrique qui ont représenté 9,6% (230,5 milliards de Fcfa) sur 2 393,8 milliards des exportations totales au cours des la période sous-revue.  En revanche, le Cameroun a importé 45 000 tonnes pour 19 milliards de Fcfa soit 0,5% des importations africaines (389,3 milliards) cette année-là.

Cet accord, faut-il le rappeler, avait été signé le 24 février 2021 à Yaoundé entre les plénipotentiaires des deux pays, le Ministre des Transports, Jean Ernest Masséna Ngalle Bibehe représentant la République du Cameroun et l’ambassadeur extraordinaire et plénipotentiaire, S.E. Bedjaoui Merzak, la République Algérienne, Démocratique et Populaire. Au-delà des services aériens, cet accord va favoriser le développement et le rapprochement des populations des deux pays, promouvoir le tourisme et densifier les échanges entre le Cameroun et l’Algérie.