Protection civile : la Camerounaise Mariatou Yap élue nouvelle secrétaire de l’OIPC

A Genève en Suisse ce 14 octobre 2020, la directrice de la protection civile au ministère de l’Administration territoriale a été élue secrétaire générale de l’Organisation mondiale (OIPC).

Mariatou Yap a un nouveau challenge. Elle  vient d’être élue secrétaire générale de l’organisation mondiale de l’OIPC. En battant son adversaire Libanais 30 voix contre 23.

Mariatou Yam est la première femme à occuper ce poste. Son élection à cette fonction est un succès pour la diplomatie camerounaise. Une diplomatie qui, apprend-t-on, s’est mise en branle pour cette  victoire  ce 14 octobre à Genève en Suisse.

En rappel, l’Organisation internationale de protection civile est une organisation intergouvernementale dont l’objectif est de contribuer au développement par les États,  de structures assurant la protection et l’assistance de la population et la sauvegarde des biens de l’environnement contre les catastrophes naturelles ou dues à l’homme.

Protection civile : le Cameroun brigue le Secrétariat général de l’organisation internationale contrôlée par la Russie

Le gouvernement camerounais va tenter de placer Mariatou Yap, Directrice de la protection civile au ministère de l’Administration territoriale.

Elle a officiellement été présentée ce 29 septembre 2020 à Yaoundé, à l’ensemble du corps diplomatique accréditée, au cours d’un dîner offert par le ministère des Relations extérieures. La candidature de Mariatou Yap au Secrétariat général de l’Organisation internationale de la protection civile (OIPC).

A travers Mariatou Yap, le Cameroun espère succéder à Vladimir KUVSHINOV, secrétaire général démissionnaire de l’OIPC. L’élection d’un nouveau SG va avoir lieu lors de la prochaine assemblée générale de l’OIPC.

Mariatou Yap est également Point Focal Cameroun à la Cellule Gestion Risques et Catastrophes et Adéquation aux Changements climatiques de la Communauté Économique des États de l’Afrique Centrale (GRC/ACC-CEEAC).

OIPC est basée à Genève (Suisse) et compte une soixantaine de pays membres, dont aucun du monde occidental. Les pays de l’Occident vouent en effet une méfiance envers cette organisation qui prend ses ordres à Moscou et est lourdement financée par le trésor russe.

OIPC est accusée par les autres pays de servir les intérêts russes et d’être un centre d’espionnage de Moscou.

Un juillet dernier, un journal suisse en effet révélé les connexions de l’OIPC avec Moscou et les soupçons de détournements de fonds qui pèsent sur l’organisation.

Cameroun : accident de la circulation dans la mission ministérielle en visite à l’Extrême-nord

Le ministre de l’Habitat et du Développement urbain et la directrice de la protection civile parmi les blessés.

Il y a eu un accident ce samedi matin sur la route de Mora (région de l’Extrême-nord du Cameroun). Le carambolage de véhicules appartient à la délégation de sept ministres en ce moment en visite dans la région, pour constater les dégâts causés par les pluies diluviennes qui s’abattent sur la région depuis plusieurs semaines.

L’accident est survenu alors que la délégation de ministres se rendait à Kaï-Kaï, en visite sur les travaux de bitumage de la route Maroua-Bogo.

Selon les premiers constats, c’est l’état de la route et la vitesse du cortège qui sont en cause dans cet accident intervenu à près de 10 km de Mora.

Lire aussi :: Inondations dans l’Extrême-nord : pas moins de sept ministres déployés à Maroua

Le bilan fait état de 13 blessés graves et légers, parmi lesquels la ministre de l’Habitat et du Développement urbain, Célestine Ketcha Courtès et Mariatou Yap, directrice de la Protection civile au ministère de l’Administration territoriale. L’on compte également de nombreux soldats du Bataillon d’intervention rapide (BIR) chargés de la protection du convoi. Le délégation a repris la route pour Waza.