Cameroun-Décentralisation : l’Italie disposée à partager son expérience

L’Assemblée nationale a organisé, le 3 avril 2023, un séminaire de partage sur la décentralisation centré sur l’expérience italienne. 

« Les bons amis se partagent les bonnes expériences. L’Italie a de l’expérience dans le domaine de la décentralisation avec des similarités au Cameroun », a estimé Filippo Scammacca Del Murgo, l’ambassadeur d’Italie au Cameroun. Pour le chef de la mission diplomatique italienne, le Cameroun et l’Italie partagent le même parcours en termes de décentralisation, avec un avantage pour son pays qui a pu la mettre en œuvre plus tôt. 

« Tout d’abord, nous avons été colonisés au tout début, ce qui a été le cas du Cameroun aussi. Ensuite, nous avons adopté un modèle très centralisé comme au Cameroun ; et troisièmement, lorsque nous avons commencé la décentralisation, cela a été un long chemin, car il n’est pas évident de transférer les pouvoirs aux régions. Il y a eu beaucoup de problèmes », a déclaré le diplomate.

Ce sont ces écueils que le Cameroun peut éviter en apprenant de l’expérience italienne. « Il est important que des amis partagent cela. L’Italie a commencé avant le Cameroun et nous avons appris quelque chose que nous pouvons partager. Nous ne voulons pas donner des leçons, nous voulons juste partager », a fait savoir Filippo Scammacca Del Murgo.

Pour le député Gabriel Koa Songo, point focal décentralisation à l’Assemblée nationale, « L’Italie, pays ami du Cameroun qui suit avec ce processus et qui a une longue expérience non sans difficulté en matière de décentralisation, se propose par ce séminaire de partager avec les élus, et certains pays amis ici présents, des éléments de réflexion sur la question ».

A en croire Stopblablacam, lors de cette séance de partage, le Professeur Matteo Gness, ancien ministre des Affaires étrangères d’Italie a exposé sur la décentralisation dans son pays, tandis que le ministre Georges Elanga Obam de la Décentralisation et du Développement local a entretenu l’auditoire sur ledit processus en cours au Cameroun.