Cameroun: Valery Ndongo devient pasteur

C’est la nouvelle tunique que l’artiste humoriste compte arborer dans sa toute première web-série intitulée Pasteur Valery. Elle sera diffusée dès ce 22 juin.

On l’a connu dans le stand-up night show sous l’étiquette de Major Assé. Un spectacle à mourir de rire. Puis, il nous a fait marrer lors de l’Africa stand-up avec notamment le concours de sapologie et des sap dont la distance transcende les obstacles de la vie, comme il se plaît à le dire. Il a plus tard encore séduit son public, avec taxi kongossa où il lance un débat dans son véhicule et chaque passager partage ses expériences.

Aujourd’hui, c’est un autre Valery Ndongo qui se présente à son public. Loin des salles de spectacles, c’est sur le net qu’il compte procurer des moments de fous rire et de sensibilisation à ses fans. Il s’agit de sa toute première web-série baptisée Pasteur Valery.

Il sera question de mettre en avant des anecdotes tirées des expériences communes aussi folles mais, vraies. Un cas d’illustration est cette histoire qu’il conte où un monsieur a une des ses copines qui lui offre un iPhone 12 pro max alors qu’aucune de ses compagnes ne lui avait déjà offert un cadeau de plus de 5.000Fcfa.

Valery Ndongo narre l’histoire « tu arrives avec ton nouveau portable à la maison et ta femme te demande de rendre le téléphone à cette ‘bordelle’ sinon, elle s’en va. » L’intrigue s’enchaîne avec le monsieur qui décide de se rendre chez son pasteur. Ce dernier après avoir écouté le problème de son fidèle, lui répond, « vanité des vanités, tout n’est que vanité et poursuite du vent… » et il finit en te demandant de laisser le iPhone 12 pro max à l’église pour sanctification. » Puis, ajoute Valery Ndongo, « le lendemain, tu vois la femme du pasteur qui fait des Snapchat avec ton iPhone ». De telles histoires font partie de celles qui seront diffusées tous les mercredis sur la chaîne YouTube de l’humoriste.

De son vrai nom Ndongo Ndongo Valery Michel Narcisse, il voit le jour le 04 janvier 1980. Il fait ses premiers pas dans le cinéma en 1998 dans le court-métrage ‘A la recherche des métiers’ réalisé par Marc Solange Amougou. Après quoi, il participe en 2003 au Festival International de l’Acteur à Kinshasa. En 2004, il livre son tout premier one-man show, intitulé l’histoire d’Obegue. Ceci marque le début d’une riche carrière, qui va le hisser au sommet de son art. Comédien, il est l’une des figures prépondérantes de la série de Jean Pierre Bekolo, ‘Our Wishes’ ou encore ‘Le Président’ du même réalisateur aux côtés de Gerard Essomba et Valsero.

Humour : l’acte 2 du mois du Stand Up entre en scène à Douala

Le concept de l’humoriste camerounais Valery Ndongo se décline en une série de spectacles entre le 22 et le 26 novembre 2018 dans la capitale économique.

Après une première édition en 2017, dont les images ont déjà été diffusées sur la chaîne de télévision Canal+, l’humoriste camerounais Valery Ndongo est de retour avec son concept : Le mois du Stand Up. L’acte 2 de cet évènement qui rassemble des humoristes d’ici et d’ailleurs pour offrir un cocktail de rire au public de Douala, se décline en différentes articulations. On y retrouve l’académie du Stand Up, le festival du Stand Up, le spectacle : « Bienvenue o Njoka du Kwatt » et un concept nouveau : «Valery et ses drôles de dames».

L’acte 2 du mois du Stand Up s’est ouvert cette année, comme à la première édition, par le volet formation. L’académie du Stand Up qui rassemble de nombreux jeune est en effet sur les rails depuis le 12 novembre 2018. «La formation est le cœur et le moteur du projet. Sans elle, on n’aurait pas des comédiens et des spectacles de qualité. On a besoin d’intéresser les jeunes », fait savoir Valery Ndongo, le fondateur de l’Africa Stand Up.

Il est question pendant les séances de formations qui vont durer une dizaine de jours, d’examiner les propositions des différents participants à l’académie et de les fournir des outils et techniques pour produire un spectacle de qualité. Les meilleurs talents de cette cuvée seront aussitôt mis sous la lumière des projecteurs à l’occasion  de ce mois du Stand Up, apprend-on.

Après  la formation, l’action. Les premières représentations auront lieu sur la scène de l’Institut français de Douala, à l’occasion du festival du Stand Up qui se déroule du 22 au 25 novembre. Chaque soir, le public de Douala aura droit à deux spectacles. D’après la programmation, le public de mardi pourra découvrir «Le journal intime de Dieu» de l’humoriste guinéen Oumar Maney. La camerounaise Norma fera son One Woman Show le lendemain mercredi. Valery Ndongo ferme les rideaux le 25.

Le promoteur du mois du Stand Up réapparaîtra sur la scène le lendemain 26 novembre, cette fois du côté du Boj à Bonanjo pour présenter son nouveau concept baptisé : « Valery et ses drôles de dames». « Il faut motiver les femmes à faire du Stand Up. Parfois, nous les hommes, nous défendons la cause des femmes dans nos spectacles. Il serait aussi bien que les femmes parlent d’elles-mêmes », explique ­-t-il.

Mais l’apothéose de ce mois du Stand Up et l’articulation la plus attendue, c’est le spectacle : «Bienvenue o Njoka du Kwatt ». Le spectacle sera enregistré pour être diffusé sur la chaîne de télévision Canal+ qui a en acheté les droits. Une dizaine d’humoristes Camerounais, (dont des jeunes talents retenus à l’académie du Stand Up), béninois, ivoirien, guinéen, congolais, tchadien, comorien, vont plier le public de Douala en quatre pendant près de 90 minutes.