› International

Tchad: Deux journalistes devant le juge

Il s’agit des directeurs de publication des journaux « Abba Garde » et « L’Union »

Moussaye Avenir de la Tchiré et Juda Allahondoum puis qu’il s’agit d’eux, sont passés devant la juge le lundi 23 juillet 2013 dernier. Ils sont poursuivis pour plusieurs affaires. Le directeur de publication du journal Abba Garde, Moussaye Avenir de la Tchiré qui est en prison depuis deux mois maintenant comparaissait pour une affaire l’opposant à une ancienne ministre Fatimé Issa Ramadane. Celle-ci l’accuse de diffamation. Mais à l’ouverture du dossier, on s’est aperçu qu’il n’y avait pas de plainte, mais juste une citation à comparaître. Un vice qui a obligé le juge à renvoyer l’affaire à plus tard. Selon les avocats du directeur de publication, étant donné qu’il y a un vice de procédure, le procès devrait être annulé.

Son homologue Juda Allahondoum, directeur de publication de l’Union, était jugé pour avoir publié un rapport de la Cour des comptes qui fait état de détournement lors d’une fête du parti au pourvoir. Les trois personnalités mis en cause ont donc décidé de poursuivre l’hebdomadaire en justice. Pour le premier plaignant, Ahmat hassaballah Soubiane, conseiller spécial du chef de l’Etat, le procureur a requis la fermeture du journal pendant trois mois. Ses avocats réclament 50 millions de francs CFA de dommages et intérêts. Pour la deuxième plainte, celle de Ismaël Chaïbo, un autre conseiller du président de la République, le procureur a requis 50 000 francs d’amende et pour la troisième plainte, celle de dame Fatimé Assarah, il a demandé la condamnation du journal à une amende de 500 000 francs CFA. Le délibéré de l’affaire sera prononcé le 30 juillet prochain.


rfi.fr)/n
À LA UNE
Retour en haut