› International

Tchad : voici le gouvernement de transition du fils Déby

Le président de la transition, Mahamat Idriss Deby et son Premier ministre, Albert Pahimi Padacké, ont cosigné, ce dimanche 2 mai, le décret portant nomination des membres du gouvernement de transition.

Deux semaines après la mort du président Idriss Déby Itno, le Conseil militaire de transition (CMT) a nommé un gouvernement à travers un décret lu à la télévision d’Etat, par le porte-parole de l’armée, le général Azem Bermandoa Agouna.

Un gouvernement composé de 32 ministres et 10 Secrétaires d’Etat marqué par l’entrée de deux membres du parti de Saleh Kebzabo, chef de l’Union nationale pour le développement et le renouveau (UNDR), et opposant principal au défunt président. Il s’agit d’Abderahim Awat Atteib nommé au ministère de l’Élevage et des Productions animales et de Rachelle Oualmi Bairra nommée Secrétaire générale adjointe au gouvernement. Kebzabo qui s’était retiré de la dernière présidentielle dénonçant  une « militarisation évidente du climat politique », reconnaît désormais  « l’autorité du Conseil militaire ».

Un autre farouche opposant  à Idriss Déby, Mahamat Amah Alhabo, leader du parti pour les libertés et le développement, hérite du portefeuille de la Justice.

Le nouveau portefeuille de la réconciliation nationale et du dialogue a été confié à Acheikh Ibn Oumar, ancien chef rebelle devenu en 2019 conseiller diplomatique à la présidence. Plusieurs anciens ministres du dernier gouvernement d’Idriss Déby ont été reconduits ou nommés à d’autres ministères.

Un signal fort envoyé par la junte qui avait promis un « gouvernement de réconciliation nationale » après la nomination d’Albert Pahimi Padacké à la Primature, le 26 avril dernier.

Cette nouvelle équipe devra conduire une transition de 18 mois, avant d’organiser des « élections libres démocratiques » annonce le CMT mis en place dans la foulée de l’annonce du décès d’Idriss Déby, mort au front le 19 avril dernier.

Voici la liste du gouvernement de transition

  • Ministre d’État chargé de la réconciliation nationale et du dialogue : Acheikh Ibni Oumar
  • Ministre des Affaires étrangères, de l’Intégration africaine et des Tchadiens de l’étranger : Chérif Mahamat Zene
  • Ministre de la Justice, garde des sceaux, chargé des droits humains : Mahamat Ahmat Alhabo
  • Ministre délégué à la Présidence du conseil chargé de la défense nationale, des anciens combattants et des victimes de guerre : Daoud Yaya Brahim
  • Ministre de la Sécurité publique et de l’Immigration : Souleyman Abakar Adoum
  • Ministre de l’Administration du territoire et de la Décentralisation : Mahamat Bechir Cherif
  • Ministre de l’Enseingment supérieur, de la Recherche scientifique et de l’Innovation : Lydie Beassemda
  • Ministre de la Communication, porte parole gouvernement : Abdraman Kouallamallah4
  • Ministre de l’Économie, de la Planification du développement et de la Coopération internationale : Issa Doubragne
  • Ministre des Infrastructures et du désenclavement : Patalet Geo
  • Ministre du Développement agricole : Kamoungué Nee Dene-Assoum
  • Ministre des Finances et du Budget : Tahir Hamid Nguilin
  • Ministre de la Santé et de la Solidarité nationale : Dr. Abdoulaye Sabre Fadoul
  • Ministre des Mines et de la Géologie : Abdelkerim Mahamat Abdelkerim
  • Ministre des Postes et de l’Économie numérique : Idriss Saleh Bachar
  • Ministre du Pétrole et de l’Énergie : Oumar Torbo
  • Ministre des Transports et de la Sécurité routière : Fatimé Goukouni Weddeye
  • Ministre de l’Éducation nationale et de la promotion civique : Kosmadji Merci
  • Ministre de la Formation professionnelle et des Métiers : Isabelle Housna Kassire
  • Ministre de la Fonction publique, de l’Emploi et de la Concertation sociale : Brah Mahamat
  • Ministre du Commerce et de l’Industrie : Ali Djadda Kampard
  • Ministre de l’Hydraulique urbaine et Rurale : Alio Abdoulaye Ibrahim
  • Ministre de la Jeunesse, des Sports et de la Promotion de l’entrepreneuriat : Routouang Mohamed Ndonga Christian
  • Ministre de l’Aviation civile et de la Météorologie nationale : Haliki Choua Mahamat
  • Ministre de l’Élevage et des Productions animales : Abderahim Awat Ateib
  • Ministre de l’Environnement, de la Pêche et du Développement durable : Mahamat Lazina
  • Ministre du développement touristique et de l’Artisanat : Fayçal Ramat Issa
  • Ministre de la Culture et de la Promotion de la diversité : Achta Djibrine Sy
  • Ministre de la Femme, de la Famille et de la Protection de la petite enfance : Amina Priscille Longoh
  • Ministre secrétaire générale du gouvernement chargé de la promotion du bilinguisme dans l’administration et des relations avec le Conseil national de transition : Mahamat Hamid Koua
  • Secrétaire d’État à la réconciliation nationale et au Dialogue : Djimadjibaye Kantangar Aimé
  • Secrétaire d’État aux Affaires étrangères, à l’Intégration africaine et aux Tchadiens de l’étranger : Oumar Ibni Daoud
  • Secrétaire d’État à l’Économie, à la Planification du Développement et à la Coopération internationale : Dr. Abderahim Younous Ali
  • Secrétaire d’État aux Finances et au Budget : Mme. Ndolonodji Alix Naïmbaye
  • Secrétaire d’État à l’Enseignement. supérieur, à la Recherche scientifique et à l’Innovation : Mamadou Gana Boukar
  • Secrétaire d’État à l’Éducation nationale : Saleh Bourma
  • Secrétaire d’État à la Santé publique et à la Solidarité nationale : Dr. Djiddi Ali Sougoudi
  • Secrétaire d’État à la Jeunesse, aux Sports et à la Promotion de l’Entrepreneuriat : Mbaigolmem Sebastien
  • Secrétaire général adjoint du gouvernement : Mme Rachelle Oualmi Bairra


L’Info en continu
  • Cameroun
  • Afrique & Monde
Toute l’info en continu
À LA UNE


SondageSorry, there are no polls available at the moment.
Back top
error: Contenu protégé