› International

Tchad: Lancement du recensement électoral

Le président Idriss Deby Itno a surpris tout le monde ce mardi 04 mai en publiant une ordonnance dans ce sens

Un recensement express
À partir de ce mercredi 5 mai 2010, les Tchadiens pourront se faire recenser en vue d’élections législatives en novembre, suivies de locales en décembre et d’une présidentielle en avril 2011. Une opération qui est prévue pour durer cinquante jours. Selon le président de la CENI, la Commission électorale nationale indépendante, ce recensement permettra pour la première fois au Tchad d’établir des listes électorales informatisées et donnera lieu à la délivrance de cartes d’électeurs sécurisées. Selon de sources médiatiques sur place à Ndjamena, c’est seulement hier soir que le président de la CENI a appelé tous les Tchadiens à se sentir concernés par ce recensement qui se déroulera dans 6 000 centres fixes à travers tout le pays. La même source tchadienne affirme qu’il serait impossible que tout soit prêt sur le terrain. Les représentations de la CENI aux niveaux des sous-préfectures chargées des opérations, ont été nommées seulement hier et les agents recenseurs ne pourront prêter serment que dans les prochains jours. Et aucune campagne d’information n’a encore été lancée dans les médias.

Vives protestations de l’opposition
Selon l’opposition, cette précipitation ne peut permettre un bon déroulement du recensement. Certains sont convaincus de ce que le processus censé s’achever fin juin connaitra un report. Le calendrier initial prévoyait le recensement du 21 mars au 9 mai 2010. Début janvier, un membre de la CENI avait indiqué que le budget électoral pour l’ensemble de ces opérations était estimé à 25 milliards de FCFA. Un recensement pilote était censé être mené dans certaines régions, dont la ville de N’Djamena, le Mayo-Kebbi (sud), le Guéra (centre), le Lac et le Kanem (ouest). Cette opération (…) est souhaitée par une expertise externe, et elle nous permet d’éviter certains erreurs le moment venu avait déclaré un membre de la commission. En annonçant le calendrier électoral en janvier, le président la CENI avait appelé les autorités tchadiennes et les bailleurs de fonds à mobiliser les ressources nécessaires à temps pour l’organisation des élections. Les résultats de ce test n’ont pas encore été rendus publics.

Idriss Deby toujours en course
L’annonce du report avait été vivement dénoncée par l’opposition qui y voyait une supercherie qui consiste à distraire l’opinion publique tchadienne pour finir par ne pas organiser un scrutin et maintenir ainsi le statu quo dans le pays. Selon certaines analyses, les bailleurs de fonds étaient de plus en plus sceptiques d’investir pour de simulacres d’élections qui ne sont jamais libres, neutres, transparentes, justes et fiables. C’est ce qui aurait justifié le retard dans la mise à disposition des fonds de certains d’entre eux, qui attendaient que l’Etat Tchadien leur donne des garanties claires. Le calendrier électoral avait pourtant été rendu public après une rencontre ayant rassemblé au début du décembre dernier à N’Djamena le président Tchadien Idriss Deby Itno et les chefs des partis politiques de l’opposition. C’est le quatrième scrutin présidentiel pluraliste qui sera organisé au Tchad depuis l’arrivée au pouvoir par coup d’Etat d’Idriss Deby Itno en 1990. La dernière élection législative date de 2002, tandis que celle de 2006 n’a pu se tenir en raison de l’organisation d’un référendum constitutionnel en juin 2005. Après un accord politique entre le Mouvement patriotique du salut (MPS) du président Deby et l’opposition politique, le mandat des députés élus en 2002 a été prolongé. La révision constitutionnelle de 2005 avait permis à M. Deby de se représenter après la suppression de la limitation à deux du nombre de mandats présidentiels.

Idriss Déby dans une ordonnance veut le début du recensement en vue des élections
chadembassy-usa.org)/n

Zapping CAN 2019
À LA UNE
Sondage

Un candidat de l'opposition a-t-il une chance de gagner la présidentielle 2018 au Cameroun?

View Results

Loading ... Loading ...
Retour en haut
error: Contenu protégé