› International

Tchad: l’ex-Premier ministre Dadnadji lance son parti politique

Après avoir démissionné avec fracas du MPS, le parti au pouvoir, en janvier dernier, L’ancien Premier ministre tchadien, Joseph D. Dadnadji,a décidé de suivre sa propre voie, au sein duCAP-SUR

L’ancien Premier ministre tchadien, Joseph Djimrangar Dadnadji, est bel et bien en train de créer son parti politique. Après avoir démissionné avec fracas du MPS, le parti au pouvoir, en janvier dernier, il vient d’effectuer les premières démarches auprès du ministère de l’Administration du territoire.

Dans la lettre de démission qu’il avait fait déposer au siège du MPS en janvier dernier, Joseph Djimrangar Dadnadji avait annoncé qu’il reprenait sa liberté pour continuer à défendre «autrement» ses idées et pour le faire «avec des patriotes». Mais il n’indiquait pas la voie qu’il comptait emprunter. «Je ne pense pas encore avoir atteint l’âge de la retraite politique pour continuer à observer le silence», avait-il simplement noté.

Selon nos informations, l’ancien Premier ministre a bel et bien décidé de créer son parti politique. La nouvelle formation s’appellera le CAP-SUR, le Cadre d’action populaire pour la solidarité et l’unité de la République. Elle a été enregistrée au registre des partis politiques le 15 avril dernier. Ses fondateurs ont déjà obtenu leur récépissé de dépôt.

Les sept premiers membres, ceux du bureau y sont déjà listés. «Ce sont des jeunes cadres du pays», explique un proche, qui pour l’instant se veut prudent. «Avec ce dépôt au ministère de l’Administration du territoire, dit-il, nous ne sommes pas encore au bout du parcours». Joseph Djimrangar Dadnadji observe la même discrétion. Il évite soigneusement, pour l’instant, de s’exprimer sur ce nouveau parti.

L’ancien Premier ministre tchadien, Joseph Djimrangar Dadnadji
Tol Images)/n


L’Info en continu
À LA UNE


SondageSorry, there are no polls available at the moment.
Back top
error: Contenu protégé