International › APA

Tchad : un nouveau remaniement porte à 31 les membres du Gouvernement

Le président Idriss Déby, aux termes d’un décret publié ce vendredi, a procédé à un remaniement du gouvernement tchadien, marqué par l’augmentation du nombre de ministres porté à 31 contre 29 par rapport à la précédente équipe gouvernementale et le départ du ministre de la Défense, le général Bichara Issa DjadallahIl est remplacé par le général Daoud Yaya Soumaïne, précédemment ambassadeur du Tchad en RCA. Le général Daoud fut le tout premier commandant des opérations lorsque le Tchad s’est engagé contre Boko Haram. Il a été blessé au combat, puis nommé à la tête de la gendarmerie nationale avant de prendre la route de Bangui comme ambassadeur du Tchad.

Selon les observateurs politiques, l’arrivée de ce général de terrain peut être liée à la situation « explosive » au nord du Tchad où depuis quelques semaines l’aviation bombarde des positions rebelles et des orpailleurs.

Par ailleurs, le fougueux ministre de la Sécurité, Ahmat Bachir, reste dans le gouvernement mais il va s’occuper désormais du Commerce et du Développement du secteur privé. Il est remplacé à la Sécurité par un civil promu général récemment, Mahamat Abali Salah.

Une des  autres nouveautés dans le gouvernement est le détachement du ministère de la Communication de celui des Postes. L’ancien directeur général de la presse présidentielle, Oumar Yaya, devient ainsi ministre de la Communication, Porte-parole du gouvernement.

Les autres membres du gouvernement gardent leurs portefeuilles ou permutent. C’est le cas des secrétaires d’Etat Achta Saleh Damane (Affaires étrangères) et Ndorji Nasser (Education nationale).

À LA UNE
Sondage

Un candidat de l'opposition a-t-il une chance de gagner la présidentielle 2018 au Cameroun?

View Results

Loading ... Loading ...
Retour en haut