International › APA

Tchad : vers la fermeture du camp des réfugiés de Gaoui

Le camp des refugiés et Tchadiens retournés de la République centrafricaine, situé à Gaoui, dans le 8ème arrondissement de la capitale N’Djamena, sera fermé, a décidé le gouvernement tchadien aux termes d’une note de service dont APA a reçu copie, vendredi.Ouvert en 2014 suite à la guerre en RCA, le site de Gaoui a accueilli 4973 sinistrés regroupés en 1437 familles, parmi lesquels 113 réfugiés centrafricains.

Dans son document, le ministère tchadien de la Solidarité nationale justifie la fermeture du site par le fait que ces personnes vivent dans les conditions humanitaires requises en bénéficiant d’un projet de réinsertion socioéconomique pour leur réintégration définitive dans la vie active.

« Le gouvernement, n’ayant pas des ressources supplémentaires pour accompagner et soutenir ces concitoyens, qui, pourtant, se trouvent désormais chez eux, décide de la fermeture de ce site », indiquent les services de l’Action sociale.

Le président des refugiés et Tchadiens retournés de Centrafrique du camp de Gaoui, Moussa Bâchir estime que la fermeture de ce site est un peu hâtive car, dit-il, ces sinistrés n’ont pas encore bénéficié d’un bon projet de réinsertion.

« Il y a eu une rencontre avec la directrice de l’Action sociale, qui nous a annoncé l’intention du gouvernement de nous vider de ce site », regrette le président des réfugiés.

À LA UNE
Sondage

Un candidat de l'opposition a-t-il une chance de gagner la présidentielle 2018 au Cameroun?

View Results

Loading ... Loading ...
Retour en haut