› Eco et Business

Téléphonie : Orange Cameroun baisse ses prix

L’entreprise propose, à moitié prix, son système de forfait joker jusqu’à la fin de ce mois.

« Orange Cameroun est la seule entreprise du secteur à proposer aux abonnées ce type d’offre « , peut-on lire dans l’un des documents de cette entreprise de téléphonie mobile opérant au Cameroun. En effet, depuis le 22 septembre dernier, et ce jusqu’au 31 octobre prochain, Orange Cameroun propose des forfaits joker, qui sont des offres sans abonnement et, par conséquent, sans facture. Concrètement, selon cette entreprise de téléphonie mobile, le client peut recharger son compte pour un montant de 5.000 Fcfa, 10.000 Fcfa, ou 50.000 Fcfa. Il envoie alors par short message service (Sms) aux Go5, Go10 ou Go50 suivant le forfait choisi, à la seule condition de disposer d’au moins 3.000 Fcfa de crédits de communication.

Quant à la méthode que les abonnés d’Orange doivent connaître, le crédit est débité et le client reçoit automatiquement 500 Fcfa, 1.000 Fcfa ou 5 000 Fcfa de crédit de communication chaque mois pendant un an. L’autre avantage réside dans le fait que le client a la possibilité de rechargez son compte à l’aide de cartes à gratter ou autre moyen de rechargement.
Orange Cameroun estime que les avantages de cette offre sont multiples. Notamment, la tarification à la seconde avantageuse à partir de 5 Fcfa par seconde de communication. Par ailleurs, la validité de la carte Sim est allongée d’un an, même si le compte n’est pas rechargé. Le numéro préféré Orange lui aussi reste gratuit entre minuit et 4h59. Orange, qui dit offrir six mois de crédit de communication par le biais du  » forfait Joker 500  » indique que le client ne paie que moitié prix. C’est-à-dire 3.000 Fcfa, au lieu de 6.000 Fcfa. « Incroyable, mais vrai », estime Orange Cameroun.

La cible, en particulier, est constituée des abonnés Orange joker classic et chrono (par seconde) en général, les abonnés à faible revenu et les jeunes. En somme, l’opérateur de téléphonie mobile voudrait faciliter la vie des consommateurs camerounais au travers d’une offre dite simple, accessible, claire et transparente. Orange estime que les deux mois choisis (septembre et octobre) sont des mois difficiles pour les Camerounais. Périodes durant lesquelles les familles doivent accroître leurs dépenses et dans le même temps, les ajuster pour répondre à leurs différents engagements (paiement de la scolarité, des fournitures scolaires, des produits laitiers, des vêtements .) Les abonnés d’Orange n’ont plus que 25 jours pour décrocher les nouvelles offres.


www.rueducommerce.fr)/n
À LA UNE
Retour en haut