Sport › Autres sports

Tennis: Victor Sikadi et Charly Bayike remportent le tournoi «David Eyengué Bye Bye Josée»

La compétition a regroupé plusieurs joueurs le week-end dernier à Douala

En cette période de trêve au niveau de la ligue régionale de tennis du littoral, les aficionados de la balle jaune se sont massivement retrouvés le week-end dernier sur les courts de tennis de Happy sport de Makepé dans l’arrondissement de Douala 5ème. C’était à la faveur de la toute première édition du tournoi de tennis « David Eyengué Bye Bye Josée », en hommage à son épouse disparue il y’a 4 ans dans des circonstances tragiques à Douala. Cet hommage a mobilisé plusieurs participants, qui en ont profité pour sortir leurs raquettes de leur garderie. Plus de 20 matches se sont disputés. Dans la catégorie des hors série, Dagobert Tekam a dû chercher l’énergie nécessaire au fond de ses tripes pour venir à bout de son adversaire, Gaby Lowe, au tie break sur le score de 7 jeux à 6 en finale. Chez les Messieurs, la 1ère série a vu la victoire de Victor Sikadi également au tie break sur le score de 7 jeux à 6, face à Jean Richard Mothé. Une remontée spectaculaire du joueur Sikadi qui était pourtant mené par son challenger, 5 jeux à 0. Moins attendus au stade finale de ce tournoi, les joueurs Ferdinand Tarh et Sylvain Ngneba ont tour de même offert un jeu alléchant au public, mais c’est le joueur Tarh qui a su tire sa « raquette » du jeu, car il s’impose sur le score de 7 jeux à 3. Enfin chez les dames, en l’absence de Maxime Tepong, un tournoi triangulaire a opposé les joueuses Charly Bayike, Gaëlle Moudio et Josée Pitga. Lors des ½ finales, cette dernière a été battue par les deux premières, chacune à son tour, et c’est donc logiquement qu’elles se sont retrouvées en finale de la compétition. Charly Bayike sans surprise, a donné une leçon de tennis à Gaëlle Moudio Ndedi en s’imposant sur le score sans appel de 7 jeux à 2. Celle-ci se console cependant, avec le trophée de finaliste bien mérité, après un parcours appréciable tout au long de ce tournoi.

Le tournoi de tennis « David Eyengué Bye Bye Josée », visait à rendre hommage à son épouse décédée en donnant vie à Douala, selon le promoteur, M. Eyengué, qui rappelle que c’était aussi l’occasion d’avoir une pensée pour les nombreuses femmes qui perdent la vie au Cameroun dans les mêmes circonstances chaque année. Sur le plan sportif, ce tournoi, vise aussi « à promouvoir le lawn tennis ainsi que la pratique du tennis par les vétérans », indique David Eyengué. Rendez-vous l’année prochaine pour la deuxième édition dudit tournoi.

Image d’illustration
Journalducameroun.com)/n
À LA UNE
Sondage

Un candidat de l'opposition a-t-il une chance de gagner la présidentielle 2018 au Cameroun?

View Results

Loading ... Loading ...
Retour en haut