International › APA

Terrorisme: un engin explosif fait 3 morts dans le nord ivoirien

Un engin explosif improvisé (EEI) a explosé, samedi soir, dans l’extrême nord de la Côte d’Ivoire faisant trois morts et trois blessés dans les rangs de l’armée ivoirienne.

Selon des sources sécuritaires, l’engin a explosé sur l’axe Téhini-Zépo-Togolokaye après le passage d’un véhicule militaire transportant des militaires et gendarmes de retour d’une patrouilles aux environs de 19h30 Gmt et heure locale.

Parmi les trois morts se trouvent deux militaires et un gendarme, quand les trois blessés sont constitués d’un militaire et de deux gendarmes, précisent les mêmes sources, dressant le bilan provisoire de cette explosion.

Les positions des forces armées ivoiriennes font l’objet ces dernières années d’attaques attribuées à de présumés terroristes.

Un soldat ivoirien a été tué, le lundi 07 juin 2021 dans la nuit, dans une attaque menée par des individus armés dans la localité de Tougbo, située dans le département de Téhini et frontalière du Burkina Faso, selon le chef d’état-major général des armées, Lassina Doumbia.

Deux postes douaniers situés dans le village Kamonokaha, à environ 10 km de Sikolo sur l’axe Nassian-Ferkéssédougou et dans le village Korowita, situé à 25 km de Kong sur l’axe Dabakala ont été l’objet d’attaques le mercredi 19 mai 2021.

Deux attaques ont été perpétrées fin mars 2021 contre des positions de l’armée ivoirienne à Kafolo (Kong) et à Téhini (Bouna), près de la frontière avec le Burkina Faso, faisant au moins quatre morts.

Une première attaque de la position de l’armée ivoirienne à Kafolo dans l’extrême nord du pays avait fait en juin 2020 une dizaine de morts chez les Forces armées de Côte d’Ivoire.


L’Info en continu
  • Cameroun
  • Afrique & Monde
Toute l’info en continu
À LA UNE


SondageSorry, there are no polls available at the moment.
Back top
error: Contenu protégé