Société › Faits divers

Tgi-Yaoundé: un moniteur de football accusé de viol à la barre depuis un an

Luc Owona est poursuivi par le ministère public et des parents d’enfants inscrits dans son école de football. Depuis janvier 2014, le présumé violeur est incarcéré à la prison centrale de Kondengui

Luc Owona est aujourd’hui poursuivi par le ministère public et quelques-uns des 120 parents d’enfants inscrits dans son école de football dénommée « Génération sport études ». Contre lui, plusieurs chefs d’accusation sont énumérés: viol de mineurs, extorsion et rétention de la chose d’autrui. Des faits qui, selon l’hebdomadaire juridico-judiciaire Kalara, édition de ce mardi 11 août 2015, l’ont conduit à la prison centrale de Kondengui le 28 janvier 2014.

Tout est parti de la création d’un centre de formation de football en 2013 à Nkolkoumou par Luc Owona. En septembre 2013, le jeune instituteur compte 120 élèves dont 40 internes victimes potentielles sans le savoir dans un bureau qui lui servait également de chambre à coucher.

Pendant les congés, c’est une mère qui remarquera que depuis son retour, son fils de 11 ans est alité et reste muet quant à son malaise. Rendue à l’hôpital les médecins donnent leur diagnostic: il s’agit d’un traumatisme anal.

Encouragé par sa mère, le gamin révèle à la police que ses camarades et lui avaient le choix entre le viol et la bastonnade. Une plainte sera alors déposée, suivi de celles d’autres parents. Les collaborateurs de Luc Onana qui ont eu à démissionner auparavant vont également se joindre aux parents, accusant le suspect de pratiques managériales peu orthodoxes.

Un an après, à la barre du Tribunal de grande instance (Tgi) de Yaoundé, le prévenu nie les faits qui lui sont reprochés. Selon lui il s’agit d’un sabotage de collaborateurs en complicité avec des parents et enfants inscrits dans son établissement. Les enquêtes menées révèlent que l’école n’a pas d’autorisation légale. Mais en attendant le verdict du tribunal Luc Owona est détenu à Kondengui.

Un prisonnier méditant son sort à Kondengui
Droits résevés)/n
À LA UNE
Sondage

Un candidat de l'opposition a-t-il une chance de gagner la présidentielle 2018 au Cameroun?

View Results

Loading ... Loading ...
Retour en haut