Personnalités › Success Story

Thomas NKONO: L’araignée noire tisse toujours!

L’ancien gardien de but poursuit son bonheur en formant la jeune génération en Europe et au sein des Lions indomptables

En décembre 2007 lorsque vint au monde son premier enfant, le célèbre gardien de but italien Gianluigi Buufon n’hésita pas longtemps pour lui trouver un prénom. Il allait désormais s’appeler Thomas, en souvenir de son idole camerounais Thomas Nkono. Ce faisant, il rappelait au monde entier que le portier camerounais, pour lequel il avait fait le déplacement du Cameroun pour la première fois à la fin du siècle dernier à la faveur d’un jubilé fort couru, était celui-là à qui il doit d’être devenu le gardien de
renommée internationale qu’il est. Cela à la suite d’une coupe du
monde 1982 où le Camerounais avait marqué les esprits par des prestations de haut niveau sanctionnées par une troisième place dans une poule où se trouvait le futur champion du monde. Des prestations qui virent le portier camerounais être affublé par les spécialistes du surnom de «araignée noire» en raison de ses parades, de sa détente digne d’un félin des forêts d’Afrique. Une coupe du monde, la première pour lui et son pays, où il n’encaissa qu’un but devant des cracks comme le Polonais Zbigniew Boniek ou l’Italien Paolo Rossi, futur meilleur buteur et vainqueur de l’épreuve.

Avant cette randonnée espagnole pourtant,
«Tommy», comme on l’appelle affectueusement au Cameroun, avait déjà fait un malheur sur son continent. A 27 ans en effet, il a déjà comme trophées un Ballon d’or africain (un autre suivra après le Mundial), trois coupes africaines de clubs, des titres de champion du Cameroun. Un palmarès enlevé qui lui avait permis de s’installer dans la cage de la sélection, au point d’en être le capitaine. Et pourtant, Tommy n’est devenu gardien de but que « par hasard ». En 1971, lors d’un match de village et par respect pour mon grand-frère, j’ai accepté d’aller jouer au goal, le titulaire ayant été jugé en méforme, raconte-t-il plus tard. Dans la foulée, il est engagé par un club voisin avant de percer à Eclair de Douala, puis au Canon sportif de Yaoundé où il écrira les plus belles pages de sa carrière sur le continent en seulement neuf saisons.

Après le Mundial, il rejoint l’Espanyol de Barcelone. Pour huit saisons et des prestations mémorables. Par deux fois, il y sera élu «Meilleur joueur étranger» devant des monstres sacrés comme Diego Maradona, avant d’échouer en finale de la coupe de l’UEFA en 1988. Devenant au passage le premier portier africain après le Zimbabwéen Bruce Grobelaar à s’imposer dans un grand championnat européen. Au Cameroun pourtant, il est impossible
de parler de Tommy sans évoquer Jojo (Joseph-Antoine Bell). Tant une rivalité sourde a meublé leurs relations durant leur carrière en sélection. Celui à qui le public reproche un calme suspect a souvent eu ce commentaire à l’endroit de son concurrent : «durant notre longue carrière, nous avons entretenu des rapports purement sportifs. A ses côtés, la concurrence a été rude, ce qui m’a permis de progresser. Il y a néanmoins eu des moments avec pas mal de combines, notamment à la Can (Coupe d’Afrique des nations) de 1984 ou au Mondial 94 où Bell a monté certains joueurs contre moi.» Il n’est pas rare dans son pays d’entendre des histoires sur le personnage. On l’accuse sous cape d’être un agent de jouer véreux ou encore d’escroc depuis le versement tardif de la prime de son poulain
Etame Mayer au lendemain de l’expédition victorieuse de la Can 2000. Des rumeurs qui ne l’empêchent pas de nourrir des projets pour son pays. Comme le stage récemment organisé au Cameroun afin d’outiller les entraîneurs de gardiens de but. Lui qui exerce cette activité depuis son retrait des pelouses en 1997 au sein de l’Espanyol
et en sélection. Avec une application et des résultats probants qui lui ont permis de devenir l’entraîneur-adjoint du club catalan en juillet dernier. Histoire de prolonger une idylle fructueuse.


www.cameroon-info.net)/n
À LA UNE
Sondage

Un candidat de l'opposition a-t-il une chance de gagner la présidentielle 2018 au Cameroun?

View Results

Loading ... Loading ...
Retour en haut