International › APA

Togo : gros engouement au programme d’assistance financière dès son lancement

Plus de quatre millions (4 000 000) de Togolais ont sollicité ce mercredi 8 avril, les services du programme d’assistance financière initié par le gouvernement pour venir en aide aux travailleurs vulnérables selon une source gouvernementale.« En un moment donné, il y a eu plus de 4 millions de tentatives d’inscription », a déclaré ce jeudi le ministre des Mines et de l’Energie, Marc Dèdèriwè Ably-Bidamon. Et c’est cette très forte demande au-delà des prévisions, qui a entrainé la saturation et le blocage du système. « Le système est conçu pour recueillir près de 200 mille demandes par jour », a indiqué l’officiel du gouvernement.

En effet, si c’est une lapalissade que la structure sociale du Togo est dominée par l’informel, l’on ne s’attendait par contre pas à une telle prise d’assaut par les populations, et ce dès le tout premier jour du lancement du programme dénommé « Novissi » (solidarité, en français). La population togolaise, faut-il le rappeler, est estimé à un peu plus de sept millions d’habitants.  

Dans les faits, ils sont plus de dix mille (10 000) Togolais à pouvoir s’inscrire au programme en l’espace de 24 heures. Compte tenu des tentatives de fraudes notées lors de la première journée, il a été décidé que l’inscription se fasse désormais par appel téléphonique et non par SMS gratuit comme au début.

Selon les estimations avancées par le ministre, le programme va coûter près de 12 milliards de francs CFA au Togo sur les trois mois et il « pourrait être reconduit si les circonstances l’exigent ». Il invite les populations à donner la priorité aux vrais bénéficiaires, entendu  les personnes à revenu faibles ayant été durement impactées par les mesures du gouvernement.

« Novissi » (solidarité, en français) est un programme de transferts monétaires mis en place par le gouvernement pour venir en aide aux travailleurs ayant perdu leurs revenus journaliers à cause des mesures de quasi-confinement  imposées par le gouvernement. Il est réservé aux conducteurs de taxi-moto qui devront recevoir 20 000 F mensuellement, aux petits revendeurs et artisans (12 250 F pour les femmes et 10 500 F pour les hommes).  


L’Info en continu
À LA UNE


SondageSorry, there are no polls available at the moment.
Back top
error: Contenu protégé