› International

Togo: Le gouvernement renonce à 75% de taxes douanières sur des produits de première nécessité

La mesure touche de nombreux produits: Sucre, huile, lait, pâtes alimentaires, savons de ménage, cahiers, etc.

Le gouvernement togolais a renoncé à 75% de taxes de douanes sur plus d’une dizaine de produits de première nécessité dans une perspective de lutte contre la spéculation et de renforcement du bien-être social, a-t-on appris mardi auprès du ministre togolais du Commerce et de la Promotion du secteur privé, Mme Légzim Balouki.

La mesure touche notamment le sucre, l’huile, le lait, les pâtes alimentaires, les détergents, les savons de ménage et de toilette, les cahiers, la tomate concentrée, le beurre etc.

« Le gouvernement est conscient du bien-être de sa population togolaise et n’hésite pas dans la mesure du possible à prendre des mesures pour améliorer le bien-être de tous les Togolais », a expliqué Mme Balouki.

Selon Mme Balouki, l’autorité fera une descente sur le terrain pour veiller au respect de la mesure destinée à assurer que les prix desdits produits ne subissent plus ou ne font plus objet de  » spéculation ».

Ces dernières années, les prix des produits de première nécessité ont flambé consécutivement à la hausse des prix à la pompe des produits pétroliers et aux relèvements des salaires intervenus dans l’administration publique.

Le 15 janvier dernier, suite à la hausse des prix à la pompe, les prix des denrées ont connu des augmentations anarchiques, faisant monter au créneau les associations de défense des consommateurs.

De son côté, le gouvernement a annoncé la nécessité de prendre des mesures d’accompagnement dans le cadre desquelles il inscrit la présente décision de renoncer à 75% sur les taxes de douane.

Le gouvernement dit; à travers cette mesure, vouloir améliorer le bien être des Togolais
http://4.bp.blogspot.com)/n

Zapping Actu International
Vos paris sportifs can 2019
1xbet
À LA UNE
SondageSorry, there are no polls available at the moment.
Retour en haut
error: Contenu protégé