International › APA

Tokyo 2020 : un Ethiopien couronné sur 10.000 mètres

Le jeune athlète éthiopien Selemon Barega a créé la sensation des Jeux Olympiques de Tokyo en s’adjugeant ce vendredi l’or devant le grand favori.Le coureur éthiopien s’est imposé en 27 minutes 43 secondes 22 centièmes devant un duo ougandais composé du grand favori Joshua Cheptegei et Jacob Kiplimo.

C’est le premier grand titre dans la carrière du jeune athlète de 21 ans, arrivé deuxième sur 5 000 mètres aux Mondiaux de 2019 à Doha (Qatar) et ceux en salle en 2018 à Birmigham. L’exploit est d’autant plus monumental, qu’il s’impose devant le recordman du monde de la distance et favori du titre Cheptegei.

Selemon Barega réinstaure l’hégémonie de l’Ethiopie sur cette distance après le doublé de l’athlète britannique d’origine somalienne Mo Farah aux JO de 2012 à Londres (Angleterre) et 2016 à Rio (Brésil)

Avec ce succès retentissant, l’ancien champion du monde juniors du 5000 mètres, intègre un cercle fermé des athlètes éthiopiens couronnés sur cette distance. Il marche sur les traces de Miruts Yifter, premier éthiopien couronné sur 10.000 mètres en 1980 au JO de Moscou (Russie), Haile Gebreselassie sacré en 1996 à Atlanta (Etats-Unis) et 2000 à Sydney (Australie) et Kenenisa Bekele, paré d’or en 2004 à Athènes (Grèce) et 2008 à Pékin (Chine).


L’Info en continu
À LA UNE


SondageSorry, there are no polls available at the moment.
Back top
error: Contenu protégé